5 milliards de dollars pour protéger la nature

  • Publié le: vendredi 24 septembre 2021

Des philanthropes et des investisseurs ont engagé le 22 septembre 5 milliards de dollars pour la restauration et la conservation de la nature, une décision que les militants écologistes ont saluée comme la somme la plus élevée de financement privé jamais promise.

Le financement, promis lors d’un événement en marge de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, se concentrera sur l’objectif « 30by30« , qui vise à protéger 30% des terres et de l’eau de la planète au cours de la prochaine décennie.

Les scientifiques et les écologistes disent que c’est la clé de la protection de la biodiversité, qui englobe des millions d’espèces et de processus naturels dans des écosystèmes tels que les forêts tropicales et les océans, et est menacée par des activités humaines telles que l’agriculture industrielle, la pêche et les émissions de gaz à effet de serre.

Quelque 150 milliards de dollars par an sont actuellement promis à la conservation et aux initiatives dites positives pour la nature qui empêchent la dégradation de la nature, mais jusqu’à 1 000 milliards de dollars par an sont nécessaires pour arrêter et inverser la perte de biodiversité, selon la Convention pour la biodiversité, une agence intergouvernementale des Nations Unies qui mène les négociations mondiales sur la biodiversité.

Les écologistes ont déclaré que les promesses avaient permis de combler le déficit de financement de la biodiversité.

« Les annonces d’aujourd’hui montrent que le monde converge autour de la nécessité d’inverser la tendance à la disparition de la nature et commence à mobiliser des fonds à grande échelle », a déclaré Marco Lambertini, directeur général du Fonds mondial pour la nature.

Environ 85 pays se sont déjà engagés à protéger 30% de leur territoire. Le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré que la participation de tous les pays à l’initiative était essentielle pour « inverser la tendance » sur la perte de biodiversité.

Des organisations telles que le Rainforest Trust et le Bezos Earth Fund ont été parmi celles qui ont promis les fonds.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS