Twitter lutte à son niveau contre le terrorisme

  • Publié le: vendredi 24 mars 2017

Mardi dernier, Twitter a annoncé des modifications importantes dans sa politique interne de modération des contenus. Son but : faire disparaître de son réseau tous les comptes et commentaires en rapport avec des organisations terroristes.

Twitter et Facebook font régulièrement couler beaucoup d’encre en matière de terrorisme : certains responsables politiques n’hésitent pas à dire que ces moyens de communication digitaux sont une véritable aubaine pour les réseaux terroristes qui souhaitent recruter et communiquer avec leurs membres. Mardi dernier, Twitter a envoyé une réponse claire et déterminée à ses détracteurs en annonçant une nouvelle politique interne en matière de modération. Désormais, dès qu’un contenu à risque est détecté, il est immédiatement supprimé. De la même manière, les comptes qui sont en lien ou semblent être en lien avec des organisations terroristes sont supprimés. Grâce au nouveau paramétrage de son algorithme, Twitter espère rendre ses procédures de contrôle plus efficace et bannir définitivement les contenus dangereux de son espace de communication. L’entreprise a d’ailleurs annoncé qu’elle avait drastiquement augmenté le nombre de comptes supprimés ces derniers mois : au total, 377 000 comptes ont été suspendus par la firme.

Si cette prise de position peut être vue comme un moyen de redorer son image de marque, Twitter y voit aussi un moyen efficace de décourager durablement les cellules terroristes d’utiliser son réseau pour communiquer. Et s’il s’agit du premier engagement de l’entreprise en ce qui concerne le terrorisme, c’est aussi pour Twitter l’occasion de s’engager dans une démarche transparente plus large afin de s’affirmer en tant qu’entreprise responsable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Clarins, un exemple RSE ?

    Est-il encore nécessaire de présenter Clarins, l ‘un des principaux laboratoires de cosmétiques européens ? L’entreprise qui compte environ 8 500 employés et dont le chiffre d’affaires est estimé à près de 2 milliards d’euros, se veut être un exemple

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces