Assurance : les recrutements devraient se poursuivre

Les assurances recrutent
  • Publié le: mardi 23 novembre 2021

Malgré la pandémie, le secteur de l’assurance a vu ses effectifs augmenter en 2020. La tendance devraient se poursuivre puisque Aon France, SFAM ou encore Digitale Insure ont annoncé des campagnes de recrutement.

Le chômage continue sa lente baisse en France. D’après l’Insee, sur le deuxième trimestre 2021, le taux de chômage dans l’Hexagone s’élevait à environ 8% de la population, soit une baisse de plus d’un point par rapport au premier trimestre 2021. Paradoxalement, selon Jean Castex, « on parle d’environ 300 000 emplois à pourvoir, ce n’est pas un sujet tout à fait nouveau en France, mais il n’a jamais pris une telle acuité, c’est un gâchis ». 

Ainsi, si certains secteurs peinent à recruter comme la restauration, l’hôtellerie ou l’immobilier, il est un secteur d’activité qui, de l’avis de tous, ne connaît pas ces problématiques : l’assurance. Quelques grands noms continuent de chercher – et de réussir – à recruter malgré les frictions sur le marché de l’emploi.

Les assureurs recrutent à l’instar d’Aon France, la SFAM ou Digitale Insure

Le 15 novembre dernier, Nathalie Manigne, directrice des ressources humaines de AON France, l’assureur britannique, était sur le plateau de BFM business pour annoncer la poursuite de leur campagne de recrutement. En effet, la multinationale anglo-saxonne a déjà accueilli 125 nouveaux collaborateurs en 2021, mais ce n’est pas la seule compagnie d’assurance qui recrute.

Courant octobre, c’était la SFAM, l’assureur affinitaire qui annonçait également recruter des téléconseillers francophones. Même au sein d’entreprises de taille plus modeste comme Digital Insure, spécialiste de l’assurance de personnes en ligne, on compte muscler les effectifs. À terme, l’assureur caennais est d’avis de tenter de « doubler les objectifs ». 

En effet, comme l’assure Nathalie Manigne, « le secteur est en croissance », et ce, malgré la pandémie. Point intéressant, les recrutements se feraient à un taux élevé, 10 % en 2020, soit en légère baisse de 1 point par rapport à l’année précédente, mais supérieur aux niveaux enregistrés sur les dix dernières années.

Les effectifs des assurances ont augmenté malgré la crise

Alors qu’on aurait pu penser que la crise économique liée à la pandémie aurait pu fragiliser les assurances, l’Observatoire de l’Évolution des métiers de l’Assurance n’est pas de cet avis. 

Selon le think tank de la profession, les effectifs des assurances ont même crû de 1 % entre 2019 et 2020, confirmant l’augmentation du nombre d’employés dans le secteur ces dernières années.

Ainsi, fin 2020, il était d’environ 150 000 personnes selon les indicateurs de l’Observatoire. L’étude se concentre cependant seulement sur les effectifs des membres de la Fédération française de l’assurance et n’inclut ni les acteurs affiliés à la Mutualité française ni ceux du Centre technique des institutions de prévoyance ni les courtiers et agents généraux. Au total, le secteur compterait environ 255 000 professionnels.

Cette tendance contraste fortement avec l’emploi dans la banque. Alors même que les établissements ont bien souvent fait évoluer leur modèle vers celui de la « bancassurance », la Fédération Bancaire Française annonçait en juin dernier que l’emploi dans le secteur était à son plus bas niveau depuis trente ans en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Panasonic propose la semaine de travail de 4 jours au Japon

    Le conglomérat électronique Panasonic est la dernière grande entreprise japonaise à annoncer une semaine de travail de quatre jours aux employés intéressés. « Nous devons soutenir le bien-être de nos employés« , a déclaré le PDG de Panasonic, Yuki Kusumi, aux investisseurs

le Coin ESS