Chefing, le partenaire RH et engageant des entreprises pour remobiliser les équipes

  • Publié le: lundi 23 novembre 2020

Alors que la vie en entreprise s’animait principalement sur site, dans les couloirs des bureaux ou via des évènements spécialement organisés pour fédérer les collaborateurs entre eux ; la donne a désormais changé. Les changements impliqués par le premier confinement et les mesures sanitaires ont profondément impacté l’esprit d’équipe et la culture d’entreprise que les managers tentent désormais de sauvegarder. Avec le lancement de coffrets dits engageants, chefing se dresse comme le partenaire RH des managers pour aider les entreprises à stimuler leur culture à distance.  

Complexe à entretenir à distance, l’engagement des collaborateurs est devenu pour les managers une priorité, comme le souligne le baromètre RH 2020 PwC. Cette étude révèle notamment que la première préoccupation des RH renvoie, à présent, aux modalités d’animation managériale pour la relance des activités. Un intérêt qui trouve une résonnance dans les derniers chiffres publiés par Santé Publique France : le nombre de personnes présentant des symptômes dépressif a doublé entre septembre et novembre 2020. D’autres études révèlent encore que 41% des salariés faisant du télétravail affirment souffrir d’isolement ; des états psychologiques et mentaux pouvant affecter l’engagement des salariés au travail.

Afin de remédier à la distanciation et aux conséquences que l’isolement peuvent engendrer, la startup française chefing a décidé de relever un défi : recréer du lien social en faisant vivre la culture d’entreprise de ses clients jusque dans le foyer de leurs salariés. Elle a pour cela lancé, depuis quelques semaines, les coffrets dits engageants afin de soutenir l’engagement des salariés.

L’engagement, le maitre mot de chefing

Créée il y a 3 ans, chefing, qui se définit comme le traiteur spécialiste de l’engagement et d’évènements d’entreprise, a décidé de poursuivre son implication aux défis auxquels ses entreprises clientes peuvent être confrontées. En effet, à défaut de pouvoir créer de l’engagement par le biais de séminaires ou encore de colloques, la société propose d’apporter les évènements aux collaborateurs.

L’entreprise a pour cela lancé une nouvelle gamme de coffrets : les coffrets engageants où elle promet à chaque destinataire de la box de bénéficier d’une expérience complète.

Dans un packaging écoresponsable, élégant et accompagné de messages humoristiques les employés deviennent destinataires de produits et de mets issus de productions locales et françaises. L’entreprise complète ce moment de partage en proposant à ses clients des activités sur la base de 5 principes : motiver, intégrer, échanger, fédérer et assurer.

L’entreprise accompagne ainsi ses produits d’épicerie fine des activités s’appuyant sur la science comportementale – photomosaïques, salon privé entre autres – visant à engager, à impliquer et à resserrer les liens entre les différents collaborateurs. Valorisant des produits 100% responsables, la startup mise sur des produits artisanaux, fait main, bios et à 90% issus de circuits courts. Une exigence également perceptible dans les accessoires fournies.

Une responsabilité environnementale et commerciale qui séduit de plus en plus les grands groupes français et qui a permis à la jeune startup française, présidée par Théobald de Bentzmann, de distribuer près de 5 850 coffrets, depuis son lancement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Au Portugal, les livreurs de repas seront désormais salariés

    Le Portugal oblige désormais les plates-formes de commandes de repas en ligne telles qu’Uber et Glovo à proposer à certains de leurs livreurs des contrats et des avantages formels, devenant ainsi le dernier pays européen à s’attaquer cette économie très

le Coin ESS