Objectif 100% tissus durables pour Zara

  • Publié le: mardi 23 juillet 2019

Régulièrement pointé du doigt pour son impact environnemental, l’espagnol Zara se lance dans une ambitieuse stratégie de RSE. Le grand distributeur de l’habillement souhaite atteindre 100% de tissus durables à l’horizon 2025.

C’est l’un des représentants de la “fast fashion”. Zara compte se mettre au vert. L’entreprise spécialisée dans l’habillement vendu à très grande échelle est implantée partout dans le monde. Elle a déjà fait l’objet de vives critiques, comme d’autres enseignes, à cause de la destruction de ses invendus, mais aussi à cause du manque de transparence dans sa filière d’approvisionnement, notamment pour le coton. L’enseigne souhaite désormais faire un effort pour renforcer ses standards de qualité.

Textiles durables, recyclage et énergies renouvelables

Zara vient d’annoncer que, d’ici 2025, 100% des textiles utilisés pour la production de ses vêtements seraient durables. Concrètement, cela signifie que la marque va privilégier des matières naturelles (comme le coton et le lin) ainsi que de nouveaux textiles respectueux de l’environnement, comme le polyester. Ils seront tous certifiés biologiques. Et pour assurer le recyclage des vêtements usagés, Zara va déployer, dès 2020, des conteneurs de collecte pour que les clients y déposent leurs vieux vêtements. Les vêtements ainsi collectés seront ensuite dirigés vers des centres de traitement et de recyclage.

Dans le même temps, Zara a aussi annoncé qu’elle allait appliquer plus de critères de RSE pour son réseau de production et de distribution. Ainsi, 80% de ses usines et de ses magasins seront, dans les prochaines années, alimentées grâce aux énergies renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La finance verte se porte bien en France

    Le ministre de l’économie Bruno Le Maire a initié un nouveau projet de promotion de la finance durable. Le 2 juillet dernier, il a réuni les principaux acteurs du marché pour définir les futurs engagements du secteur. Cette nouvelle impulsion