La France passe son Grey Day le 23 mars

  • Publié le: samedi 23 mars 2019

Aujourd’hui le 23 mars, c’est le Grey Day français. Le jour où l’Hexagone a épuisé sa production annuelle d’énergies vertes.

D’après les chiffres publiés par RTE en 2018, la France est parvenue à couvrir 18,4% de ses besoins énergétiques avec des énergies renouvelables. Une avancée qui est encore loin d’atteindre le seuil symbolique des 50%.

Grâce à l’énergie générée par la production des filières vertes, la France peut couvrir ses besoins énergétiques avec des sources propres pendant 82 jours. En 2019, cela signifie que la France aura épuisé ses ressources vertes le 22 mars à minuit. A partir d’aujourd’hui, seules les énergies dites “grises” servent à approvisionner la France.

Concrètement, ces énergies grises recouvrent toutes les filières considérées comme polluantes, ainsi que la filière nucléaire. Car même si l’électricité issue du nucléaire est décarbonée, la gestion des déchets nucléaire non recyclables continue de classer le nucléaire dans la catégorie des énergies grises.

Ce Grey Day 2019 intervient quelques jours après un record historique pour la production d’énergie verte française. Le 14 mars dernier, les éoliennes ont représenté la seconde source de production électrique en France, juste derrière le nucléaire. Ce pic de production des éoliennes, rendu possible par la météo, a permis de couvrir 18% des besoins électriques de l’Hexagone. C’est la première fois que l’électricité issue des éoliennes atteignait un tel rendement.

La progression globale des énergies vertes se vérifie en France avec la différence calendaire du Grey Day. En 2018, la France avait connu son Grey Day le 8 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Moralscore : le site qui valorise les employeurs éthiques

    Les entreprises sont nombreuses à être engagées dans des démarches RSE. Et si ces dernières s’adressent en premier lieu à la clientèle, elles sont aussi des arguments pour le recrutement. Pour noter l’engagement véritable des entreprises, le site Moralscore propose

le Coin ESS

  • Tipology : le e-commerce engagé dans la beauté éthique

    Un nouveau pure player arrivera en 2019 dans le secteur de la beauté en France. Tipology compte se démarquer de la concurrence, et notamment du géant Séphora, en jouant la carte de la démarché éthique avec des soins bio, et