La France se dote de la première ferme hydrolienne au monde

  • Publié le: mardi 23 février 2016

C’est une première mondiale : la France a inauguré une ferme hydrolienne. Elle a été immergée le 20 janvier dernier au large des côtes de Bretagne.

La France est décidément à la pointe en matière d’hydro-électricité. En juin dernier, l’hexagone avait innové en immergeant la première hydrolienne productive au monde au large de l’île d’Ouessant. La nouvelle étape du projet d’énergie alternative a été franchie avec l’inauguration de la première ferme hydrolienne mondiale. Une première hydrolienne a été immergée au large de la commune de Ploubazlanec, dans le Morbihan, et elle sera suivie d’une seconde hydrolienne au printemps. Ces hydroliennes, plongées à 40 mètres sous le niveau de l’eau exploitent la force des courants marins pour produire de l’électricité.

L’hydrolienne qui a été immergée pourra générer 1 mégawatt d’électricité verte, ce qui peut alimenter environ 1 000 foyers français. De nombreux regards se portent sur cette ferme hydrolienne car elle pourrait être la première étape d’une exploitation à grande échelle de cette technologie. Avec ses nombreux accès maritimes, les experts estiment que le potentiel hydrolien français se situe entre 2 000 et 3 000 mégawatts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE et marchés publics : les liaisons dangereuses ?

    Depuis quelques années, les critères RSE ont été mis en avant par le code de la commande publique. Le texte insiste ainsi pour que les implications sociales et environnementales pèsent dans le choix des entreprises aux appels d’offre pour des

le Coin ESS

  • La finance durable s’invite dans les discussions du G7

    Alors que la France assure la présidence du G7, un nouveau sujet fait son apparition dans les débats : la finance durable. Le gouvernement français souhaite l’inscrire à l’ordre du jour. Le but : rendre le capitalisme plus durable. Chantilly