Paris vote la fin des autolibs

  • Publié le: vendredi 22 juin 2018

Ultime rebondissement dans l’affaire qui oppose la mairie de Paris et l’exploitant des autolibs : la mairie a décidé, jeudi 21 juin, d’arrêter le service de véhicules en libre-service. Paris et les villes de la petite couronne sont concernées par cette décision.

Après sept ans d’existence, les petites voitures électriques grises du groupe Bolloré vont tirer leur révérence dans les rues de Paris et de la proche banlieue. C’est en effet ce qui a été décidé par le Syndicat Autolib Vélib Métropole, appelée à se prononcer le jeudi 21 juin sur l’avenir de ce service. Malgré les investissements et le déploiement de stations dans la petite couronne, ce service de location de véhicules électriques n’a pas séduit et le nombre de locations est insuffisant pour le maintenir. Cette décision a été précipitée par la facture de 233,7 millions d’euros présentée par le groupe Bolloré, en charge du service des autolibs. Il réclame cette somme pour couvrir le déficit important essuyé par le service.

Face à cette décision de la ville de Paris, le groupe Bolloré compte faire appel et aller au tribunal. De son côté, la mairie de Paris a déjà signalé que les places de stationnement laissées vacantes par la fermeture des stations d’autolibs seront réservées aux parisiens et franciliens propriétaires de voitures électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE et développement durable : AGS s’engage

    AGS s’engage depuis de nombreuses années en faveur de la responsabilité sociale et du développement durable. Le groupe familial, spécialisé dans les déménagements internationaux, est signataire depuis 2009 du Pacte Mondial des Nations Unies (Global Compact), un texte promouvant la

le Coin ESS

  • Les alternatives au Black Friday s’organisent

    Le secteur du commerce prépare le Black Friday. Vendredi 23 novembre, cette journée de promotions générales aura lieu sur le web et dans les magasins physiques. Plutôt que de surfer sur cette tendance, quelques entreprises en profitent pour mettre sur