Danone signe un social bond innovant d’une valeur de 300 millions d’euros

  • Publié le: jeudi 22 mars 2018

Danone a annoncé le 19 mars le lancement réussi d’une obligation de 300 millions d’euros pour financer et refinancer des projets ayant des impacts sociaux positifs. Cette émission à impact social est la première à être émise par une multinationale alignée sur les nouveaux principes d’obligations sociales (social bonds), tels que définis en juin 2017 par l’International Capital Market Association.

Quelques semaines après l’intégration des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et Gouvernance) dans la marge de crédit de sa ligne syndiquée de 2 milliards d’euros, cette émission obligataire innovante continue de soutenir l’ambition à long terme de Danone qui est de créer et de partager durablement la valeur. Il a attiré un grand nombre d’investisseurs intéressés par les critères ESG et a été bénéficié de conditions de marché attrayantes.

Le produit sera attribué à des projets favorisant un impact social positif sur les parties prenantes de Danone, notamment :

  • Les fournisseurs et partenaires agricoles qui soutiennent l’agriculture et l’élevage responsables. Danone s’est fortement engagée à soutenir les agriculteurs et les producteurs laitiers au niveau local, par exemple aux États-Unis elle va développer une offre sans OGM ;
  • Les communautés : Danone a été pionnier dans l’inclusion sociale à travers des fonds soutenant des projets locaux dédiés à l’autonomisation des communautés et des entrepreneurs sociaux ;
  • Les personnes ayant des besoins nutritionnels spécifiques, grâce à la recherche en nutrition médicale dans des domaines tels que les neuro-incapacités pédiatriques et la malnutrition et l’oncologie chez les adultes. Danone fournit des solutions nutritionnelles sur mesure aux patients du monde entier ;
  • L’entrepreneuriat visant à une alimentation saine, en finançant des investissements dans des petites et moyennes entreprises du secteur de la santé et de la nutrition. Depuis son lancement en 2016, Danone Manifesto Ventures, par exemple, a investi dans un certain nombre de sociétés apportant des concepts et des modèles d’affaires uniques qui contribuent à faire avancer la révolution alimentaire ;
  • Employés, avec une couverture améliorée des soins de santé pour les employés et une prolongation des congés de maternité, des congés parentaux et des soins postnatals. La nouvelle politique parentale de Danone, qui sera déployée à l’échelle mondiale d’ici 2020, a été reconnue par ONU Femmes, « champion mondial de l’égalité des sexes »

Cécile Cabanis, Directrice Financière du groupe, a déclaré : « En émettant cette émission à impact social positif, Danone a fait un pas de plus vers la création et le partage de valeur durable auprès de toutes les parties prenantes, créant un impact positif sur notre écosystème. Et je suis très fier que, après avoir intégré les critères ESG dans notre ligne de crédit syndiquée de 2 milliards d’euros, nous soyons la première multinationale à émettre une telle émission selon les nouveaux principes de l’obligation sociale. Cette émission obligataire a suscité beaucoup d’intérêt de la part des investisseurs ESG, alors que nous poursuivons notre cheminement vers la révolution alimentaire soutenue par notre vision « Une planète, une santé » ».

L’émission obligataire consiste en des titres de premier rang libellés en euros de 300 millions d’euros, d’une maturité de 7 ans et d’un coupon de 1,00%, échéant en mars 2025. Le règlement devrait intervenir le 26 mars 2018 et l’obligation sera cotée sur Euronext Paris.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • Emmaüs lutte contre le gaspillage vestimentaire

    L’association Emmaüs relance le débat autour de l’économie solidaire appliquée à la grande distribution : elle a décidé de militer en faveur de la mise en place d’une loi pour lutter contre le gaspillage vestimentaire. Son objectif : demander aux