Classement CDP : les entreprises françaises se distinguent

  • Publié le: mercredi 22 janvier 2020

L’organisation internationale CDP vient de publier sa A List, un classement annuel qui distingue les entreprises engagées dans la préservation de l’environnement. Bonne nouvelle pour la France : les entreprises françaises se sont largement distinguées. Elles sont leaders en Europe, et portent la France au troisième rang du classement mondial.

C’est une médaille de bronze de bon augure pour les entreprises françaises. Le classement de la A List 2019 du Carbon Disclosure Project (CDP), place pas moins de 22 entreprises françaises dans sa liste des entreprises vertueuses. Le CDP procède chaque année à ce classement en analysant les politiques de RSE de quelques 8 000 entreprises internationales. Une note est attribuée à chaque entreprise en fonction de ses performances en matière de préservation de l’environnement et de lutte contre le réchauffement climatique. La meilleure note (A) n’a été attribuée qu’à 179 entreprises pour ce nouveau classement. Et 22 de ces entreprises sont donc françaises.

Avec autant d’entreprises distinguées, la France s’affirme donc comme le pays européen le plus engagé dans la RSE climatique. Et au niveau mondial, l’Hexagone arrive en troisième position derrière le Japon et les Etats-Unis.

Neutralité carbone, investissements RSE en hausse…

Et ce n’est pas fini. Dans les années à venir, les entreprises françaises devraient conforter leur place de leader de la RSE en Europe. Air France et les groupes de luxe LVMH et Kering ont déjà annoncé qu’ils comptaient viser la neutralité carbone dans les prochaines années. D’autres grandes entreprises tricolores, comme L’Oréal, Danone et Saint-Gobain, visent pour leur part le respect de la trajectoire 1,5° défini par l’Accord de Paris.

De plus, en septembre 2019, 101 entreprises françaises ont pris un engagement d’investissements. Dans le cadre des rencontres des entrepreneurs organisées par le MEDEF, ces 101 entreprises ont annoncé leur volonté d’investir 73 milliards d’euros entre 2020 et 2023. Leurs priorités : développer les énergies vertes, l’industrie durable et des bonnes pratiques bas carbone pour réduire leur impact sur l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces