Des photos de légumes pour sensibiliser au gaspillage alimentaire

  • Publié le: mercredi 21 mars 2018

Chaque année, près d’un tiers de la nourriture mondiale est gaspillée, et une grande partie d’entre elle l’est pour des raisons purement esthétiques. C’est pourquoi une styliste culinaire essaie de sensibiliser le grand public au gaspillage alimentaire via sa série de photographies appelée « Ugly Produce is Beautiful » (les produits moches sont beaux).  

 Le gaspillage alimentaire aux Etats-Unis est un véritable fléau. Environ 40% des denrées alimentaires produites finissent à la poubelle. Pire, 165 milliards de fruits et légumes seraient jetés chaque année car ils ne sont pas suffisamment rouges ou quelque peu déformés.

En partant de ce constat, Sarah Phillips, styliste culinaire a décidé de réaliser un projet sur ce thème et qui a pour but de sensibiliser à la cause. Son nom : « Ugly produce is beautiful ».

Sur son compte Instagram on trouve de superbes clichés de brocolis, de citrons et de papayes pour montrer qu’ils sont tout aussi attrayants et comestibles que n’importe quelle pièce supposée « parfaite » trouvée dans les supermarchés. Sarah est la fondatrice et PDG de FoodEMedia et selon elle, deux milliards de kilos de produits « sont en grande partie non récoltés ou invendus en grande partie pour des raisons esthétiques ». « Ces légumes cicatrisés sont régulièrement abandonnés sur le terrain pour économiser sur les frais et le travail impliqués lors de la récolte », ajoute-t-elle. « Ou récoltés et restés invendus, puis laissés pourrir dans les décharges à cause de défauts mineurs qui n’affectent pas nécessairement la fraîcheur ou la qualité ».

Le fruit pourri, souligne Sarah, est moisi ou immangeable et ce qui n’est pas la même chose que d’être laid.

Ainsi, elle espère que son projet encouragera plus de gens à « acheter et cuisiner avec des produits laids et à construire une communauté », ce qui, à son tour, aidera les Américains à repenser leur vision de la nourriture.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE et marchés publics : les liaisons dangereuses ?

    Depuis quelques années, les critères RSE ont été mis en avant par le code de la commande publique. Le texte insiste ainsi pour que les implications sociales et environnementales pèsent dans le choix des entreprises aux appels d’offre pour des

le Coin ESS

  • La finance durable s’invite dans les discussions du G7

    Alors que la France assure la présidence du G7, un nouveau sujet fait son apparition dans les débats : la finance durable. Le gouvernement français souhaite l’inscrire à l’ordre du jour. Le but : rendre le capitalisme plus durable. Chantilly