Le géant de l’huile de palme Wilmar International va lutter contre la déforestation en utilisant la surveillance par satellite des fournisseurs

  • Publié le: jeudi 20 décembre 2018

Le plus grand négociant mondial en huile de palme a annoncé son intention d’utiliser la surveillance par satellite afin d’empêcher toute destruction supplémentaire des forêts tropicales.

 Wilmar International soutient un projet du cabinet de conseil en développement durable Aidenvironment qui tend à élaborer une base de données complète cartographiant les fournisseurs dans des pays tels que l’Indonésie et la Malaisie.

L’entreprise s’est engagée à suspendre immédiatement l’activité des groupes impliqués dans la déforestation ou le développement des tourbières, tout en travaillant avec eux pour améliorer leurs opérations.

« Cette annonce est une avancée potentielle »

L’annonce faite par la société, qui fournit environ 40% de l’huile de palme dans le monde, a été saluée comme une « avancée potentielle » par le groupe de défense de l’environnement Greenpeace.

Kiki Taufik, responsable mondial de la campagne forestière indonésienne pour Greenpeace Asie du Sud-Est, a déclaré : « Si Wilmar tient parole, il utilisera des satellites d’ici fin 2019 pour surveiller tous ses fournisseurs d’huile de palme, leur rendant quasi impossible la destruction de la forêt. »

« Alors que le monde prend conscience de la crise climatique et de l’extinction des espèces, l’inaction n’est pas une option. Wilmar a franchi une étape importante et doit mettre son plan à exécution immédiatement ».

« Pour mettre fin à la déforestation, il faut une action à l’échelle de l’industrie. Les autres marchands et marques doivent désormais suivre des plans crédibles pour cartographier et surveiller tous leurs fournisseurs ».

Une mesure contre la déforestation, la violation des droits de l’homme et l’exploitation

Par ailleurs, il précise qu’il demeure «  tout aussi important de prendre des mesures pour mettre fin à l’exploitation et aux violations des droits de l’homme dans le secteur de l’huile de palme. »

L’huile de palme est utilisée dans une très grande variété de produits, notamment le shampooing, les bougies, le rouge à lèvres, le pain et le chocolat. Elle constitue également un élément essentiel des carburants.

La destruction des forêts tropicales et des tourbières pour faire place aux plantations d’huile de palme libère de grandes quantités de carbone qui alimentent le changement climatique et menacent des espèces sauvages telles que les orangs-outans.

Wilmar a déclaré que leur « nouvelle cartopgrahie » faisait partie de sa politique « Pas de déforestation, pas de tourbe, pas d’exploitation » (NDPE – No Deforestation, no Peat, no Exploitation) et a appelé les autres acteurs de l’industrie à intensifier la pression sur les fournisseurs non conformes.

« Nous maintenons notre engagement envers notre politique NDPE et cet outil fait partie de notre stratégie de développement durable pour garantir une chaîne d’approvisionnement exempte de déforestation et de conflit», a déclaré Jeremy Goon, responsable du développement durable chez Wilmar.

Eric Wakker, cofondateur d’Aidenvironment Asia, a déclaré : « Les entreprises de la chaîne d’approvisionnement en huile de palme auront désormais une meilleure visibilité sur les entreprises de plantation dont elles dépendent, en termes de localisation de leurs opérations et notamment de leur conformité à la politique NDPE. Cela permettra également aux entreprises d’agir plus rapidement contre les fournisseurs impliqués dans la déforestation et le développement des tourbières. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • Tipology : le e-commerce engagé dans la beauté éthique

    Un nouveau pure player arrivera en 2019 dans le secteur de la beauté en France. Tipology compte se démarquer de la concurrence, et notamment du géant Séphora, en jouant la carte de la démarché éthique avec des soins bio, et