Paris met la pression à GRDF pour le gaz vert

  • Publié le: mercredi 20 novembre 2019

La ville de Paris multiplie les projets pour réduire son empreinte carbone. Elle vient d’inclure une nouvelle condition dans le renouvellement de son contrat avec GRDF, le gestionnaire du réseau gazier de la capitale. Les responsables de la ville de Paris souhaitent que GRDF s’engage en faveur de la réduction de son empreinte carbone. Il doit aussi augmenter sa part d’approvisionnement en biogaz.

Le 14 novembre dernier, la mairie de Paris a crée la surprise en annonçant une nouvelle disposition pour la négociation de son futur contrat avec GRDF. Alors que le contrat de concession qu’elle a signé avec GRDF pour la gestion de son réseau de gaz touche à sa fin, la capitale a émis une condition pour le renouvellement de ce contrat. GRDF va devoir revoir à la hausse ses engagements climatiques.

Dans le détail, Paris exige que GRDF s’engage à réduire son empreinte carbone de 30% dès 2030, au lieu des 20% initialement prévus. L’objectif sera ensuite revu à la hausse pour l’horizon 2040 : GRDF devra alors diminuer ses émissions de gaz à effet de serre de 50%.

Pour atteindre ce nouvel objectif, le gestionnaire de réseau va devoir renforcer plusieurs de ses mesures en faveur du gaz bas-carbone, diminuer les émissions de méthane de son réseau mais aussi convertir tout son parc automobile aux véhicules NGV ou bioGNV dès 2030.

Mais le critère le plus important concerne le recours au gaz renouvelable. Pour assurer le renouvellement de son contrat avec la ville de Paris, GRDF doit s’engager à distribuer 100% de gaz renouvelable d’ici à 2050. La mairie de Paris a même précisé qu’une part de ce gaz vert devra être produite localement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE : Hub One obtient la médaille d’or EcoVadis

    Hub One, opérateur de technologies digitales pour les entreprises, a obtenu la médaille d’or EcoVadis pour sa performance RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Avec une note de 74/100, le groupe dirigé par Guillaume de Lavallade améliore de 4 points son

le Coin ESS

  • Crédit Agricole : un prêt éco-responsable pour Prada

    Le Crédit Agricole vient de signer un prêt d’un nouveau genre avec Prada. La banque française va ainsi prêter 50 millions d’euros à la maison de luxe italienne, selon de nouveaux critères éco-responsables. Il s’agit d’un prêt d’un genre nouveau.