La banque centrale de Russie conseille aux entreprises de divulguer leurs avancées en termes de RSE

  • Publié le: mardi 20 juillet 2021

La banque centrale de Russie a conseillé aux entreprises nationales de divulguer leur programme de responsabilité sociétale et d’évaluer les risques associés, a-t-elle déclaré, ajoutant que le fait de ne pas identifier en temps voulu les problèmes de gouvernance, sociaux et environnementaux pourrait entraîner des pertes.

La demande d’actions RSE augmente dans le monde entier, car les entreprises qui obtiennent de bons résultats sur une gamme de questions allant du changement climatique à la diversité des conseils d’administration sont considérées comme de meilleurs investissements à long terme que leurs pairs en retard dans ces domaines.

La banque centrale a déclaré avoir “recommandé” aux entreprises russes de divulguer leur conformité à ces mesures et d’évaluer les risques liés à l’agenda RSE mondial, soit dans leurs rapports annuels, soit de toute autre manière, une fois par an.

Il est essentiel d’évaluer les risques liés à ces sujets car il existe une forte probabilité qu’ils se transforment en risques financiers au fil du temps“, a déclaré la banque centrale dans un communiqué.

D’autres banques centrales dans le monde – dont le Brésil qui a reçu les éloges de l’agence de notation Fitch pour son action – examinent également les risques potentiels pour la stabilité financière résultant du non-respect des questions de développement durable.

Des mesures à termes éventuellement obligatoires

La Russie, l’un des plus grands producteurs mondiaux de pétrole et de gaz, souhaite que ses émissions nettes totales de gaz à effet de serre soient inférieures à celles de l’Union européenne au cours des 30 prochaines années et prévoit de rendre neutre en carbone son île du Pacifique, Sakhaline, riche en combustibles fossiles, d’ici 2025.

La Russie envisage également d’émettre des « obligations vertes » d’État, une catégorie en expansion rapide de titres à revenu fixe qui mobilisent des capitaux pour des projets présentant des avantages environnementaux, car un certain nombre d’entreprises nationales ont déjà testé l’outil.

La banque centrale russe a déclaré séparément dans des commentaires envoyés par courrier électronique que les recommandations pourraient devenir des exigences à un moment donné et après la mise en place de règles de divulgation mondiales, sans préciser quand cela pourrait arriver.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS