Dans une start-up indienne, l’ordinateur indique quand il est temps de rentrer chez soi

  • Publié le: lundi 20 février 2023

Votre patron vous a-t-il déjà tapé sur l’épaule ou vous a-t-il envoyé un message pour vous inviter à vous déconnecter de votre ordinateur à la fin de la journée ?

La plupart du temps, les entreprises demandent que leurs salariés terminent leur tâche en cours avant de rentrer chez eux, même si cela signifie empiéter sur leur temps libre.

Dans certains secteurs, rester au travail est une situation si normale qu’elle n’est pas remise en question.

Mais une start-up en Inde est déterminée à faire la distinction entre le temps de travail et le temps libre aussi clairement que possible.

Voici le message que les travailleurs de Softgrid Computing voient à la fin de leur journée au bureau :

‘AVERTISSEMENT!!! Votre temps de travail est terminé. Votre ordinateur s’arrêtera dans 10 minutes. S’IL VOUS PLAÎT RENTREZ À LA MAISON !!’

Pas de place pour la subtilité au sein de la firme informatique, dont le siège est dans la ville d’Indore.

Les écrans de Softgrid Computing exigent que les personnes qui les utilisent rentrent chez elles à la fin de leur quotas horaire journalier.

Mohammad Ali Fanee, le chef de la direction de Softgrid, a déclaré que de nombreux employés étaient habitués à travailler tard, car ils l’avaient déjà été dans des entreprises où ils avaient besoin d’une autorisation pour se déconnecter.

Il a déclaré : «Nous croyons en l’équilibre travail-vie personnelle; nous croyons que lorsque vous êtes heureux avec votre famille, vous travaillez plutôt bien. »

La quarantaine d’employés de l’entreprise ont déclaré qu’ils dormaient mieux et qu’ils étaient plus motivés depuis l’entrée en vigueur de ce système inhabituel.

La recherche suggère qu’ils sont probablement en meilleure santé et plus heureux grâce au changement.

En 2021, l’Organisation mondiale de la santé a publié un rapport indiquant que les accidents vasculaires cérébraux et les cardiopathies ischémiques résultant de longues heures de travail tuaient des centaines de milliers de personnes chaque année.

Le chiffre spécifique des décès par maladie cardiaque a augmenté de 42 % entre 2000 et 2016.

Leur étude a également montré que ceux qui travaillent 55 heures par semaine ont un risque estimé de 35% plus élevé de subir un accident vasculaire cérébral, par rapport aux personnes travaillant 35 à 40 heures par semaine.

Le problème a été aggravé par la culture du télétravail établie pendant la pandémie, a déclaré l’organisme de santé, alors que les chambres devenaient des bureaux et que la frontière entre les deux devenait de plus en plus floue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.