Crédit Agricole : un prêt éco-responsable pour Prada

  • Publié le: mardi 19 novembre 2019

Le Crédit Agricole vient de signer un prêt d’un nouveau genre avec Prada. La banque française va ainsi prêter 50 millions d’euros à la maison de luxe italienne, selon de nouveaux critères éco-responsables.

Il s’agit d’un prêt d’un genre nouveau. La banque du Crédit Agricole a signé, le 5 novembre dernier, un prêt éco-responsable d’un montant de 50 millions d’euros. Ce prêt d’un nouveau genre répond aux nouvelles attentes de la finance verte. Il a pour vocation d’aider les entreprises à investir dans des projets de développement durable, notamment pour verdir leurs filières d’approvisionnement, réduire leur impact environnemental et développer leurs missions de RSE.

Dans le détail, ce prêt de 50 millions d’euros s’accompagne d’un dispositif original. Ses taux d’intérêts seront réajustés, pendant les cinq ans de sa durée, en fonction de plusieurs critères de développement durable définis à l’avance. Si les critères sont atteints, Prada bénéficiera d’un “bonus”, et son taux d’intérêt sera revu à la baisse. Il restera stable en revanche si la marque de luxe n’atteint pas les objectifs fixés. Pour l’instant, ni le Crédit Agricole ni Prada n’ont rendu publics ces critères.

Pour Alessandra Cozzani, responsable financière chez Prada, cet accord financier d’un nouveau genre doit permettre à l’industrie de la mode d’établir un nouveau business-model. Et il pourrait intéresser d’autres secteurs d’activité : “Nous sommes confiants dans le fait que cette collaboration avec le Crédit Agricole, l’un des leaders de son secteur, nous aidera à étendre les bénéfices d’un business plus responsable au monde de la finance.” Les premiers projets de Prada financés grâce à ce prêt devraient être dévoilés en début d’année 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Clarins, un exemple RSE ?

    Est-il encore nécessaire de présenter Clarins, l ‘un des principaux laboratoires de cosmétiques européens ? L’entreprise qui compte environ 8 500 employés et dont le chiffre d’affaires est estimé à près de 2 milliards d’euros, se veut être un exemple

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces