Paris : bientôt des scooters électriques en libre service

  • Publié le: vendredi 19 février 2016

Dès l’été prochain, la capitale accueillera un nouveau service de location de véhicules : Cityscoot. Les parisiens pourront ainsi se déplacer dans la ville en scooter électrique.

Plus rapide que le vélo et plus agile que la voiture, le scooter est un moyen de transport particulièrement plébiscité en milieu urbain. Après les vélibs et les autolibs, la mairie de Paris a donc décidé de mettre un nouveau moyen de transport à disposition de ses habitants. Le principe de Cityscoot est comparable à celui des vélibs : des bornes d’accès réparties dans toute la ville permettent aux usagers d’emprunter un scooter électrique à un endroit et de le laisser à un autre. Le service est testé depuis juin dernier dans une zone de 20 km2, et les résultats sont très concluants.

Le service sera mis en place l’été prochain et proposera 1 000 scooters. Le tarif sera de 20 centimes la minute, avec un minimum de 10 minutes par course. D’une vitesse maximale de 45 km/h, le scooter offre une autonomie d’environ 50 km. Sa réservation s’effectuera via une application dédiée et gratuite, sans avoir besoin d’être abonné. Avec ce scooter respectueux de l’environnement, les parisiens voient leurs choix en matière de transport vert s’élargir encore un peu plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Le congé parental commence à s’imposer

    Les entreprises françaises sont de plus en plus nombreuses à déployer le principe de congé parental généralisé aux deux parents. Une initiative qui prend de l’avance sur les dispositions légales, et qui vise à favoriser l’égalité hommes-femmes en entreprise. En

le Coin ESS

  • Crédit Agricole : un prêt éco-responsable pour Prada

    Le Crédit Agricole vient de signer un prêt d’un nouveau genre avec Prada. La banque française va ainsi prêter 50 millions d’euros à la maison de luxe italienne, selon de nouveaux critères éco-responsables. Il s’agit d’un prêt d’un genre nouveau.