French Impact : le nouveau nom de l’économie sociale et solidaire

  • Publié le: vendredi 19 janvier 2018

Le gouvernement a annoncé vouloir mobiliser un milliard d’euros durant au cours de son quinquennat via des fonds publics et privés afin de venir en aide à l’économie sociale et solidaire (ESS) et favoriser notamment l’« innovation sociale ».

C’est Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire qui a annoncé le jeudi 18 janvier en fin de matinée les ambitions du gouvernement concernant l’ESS.

Un marché qui représente 2,3 millions de salariés

Nicolas Hulot a rappelé lors de son intervention introductive que « l’économie sociale et solidaire investit dans le bien commun. En faisant de l’innovation sociale une marque de fabrique, nous reconnaissons sa contribution actuelle et à venir aux objectifs de cohésion sociale, d’amélioration du bien-être et d’intégration des problématiques environnementales au système économique ».

L’ESS concilie activité économique et utilité sociale. Elle emploie en France 2,3 millions de personnes et représente à elle seule 10% du PIB du pays. Les domaines d’activités les plus représentés sont la lutte contre le chômage, l’illettrisme et le décrochage scolaire, le maintien de l’autonomie des personnes âgées ou handicapées, ou encore la protection de l’environnement.

Le milliard d’euros qui sera obtenu via des fonds publics et privés doit permettre de fédérer les entreprises et leurs soutiens entre eux, mais aussi de favoriser le développement d’initiatives qui se sont avérées concluantes.

Parmi les investisseurs, on retrouve la Caisse des dépôts, la BPI, le Crédit Coopératif ainsi que BNP-Paribas. S’ajoutent à ces derniers des organismes tels que France Active ou Inco (connus précédemment sous le nom Comptoir de l’innovation).

Un slogan pour l’ESS #FrenchImpact

Une marque collective a été attribuée à l’accélérateur d’innovation sociale. Elle prend le nom de « French Impact » et pourra être utilisée par tous les acteurs de l’ESS. Pour Christophe Itier, Haut-commissaire à l’ESS et à l’innovation sociale, « cette économie est un des facteurs de compétitivité et d’attractivité du pays, au même titre que la French tech ».

Ainsi, un appel à projets a été lancé afin de constituer une vitrine pour le « French Impact ». Entre 10 et 15 entreprises seront sélectionnées et profiteront d’un accompagnement à leur développement. Les lauréats seront avisés en mars.

En mars également, un appel à candidatures sera lancé afin d’attribuer le label « French Impact » à des structures d’accompagnement de projets, telles que les ruches ou les incubateurs.

Les acteurs innovants ne devraient par ailleurs plus être confrontés à la complexité administrative et aux freins réglementaires puisque l’équipe en charge de French Impact va flexibiliser le cadre réglementaire.

Les associations en difficulté se verront attribuer un fonds d’amorçage pour les aider à se développer. Certaines d’entre elles constatent cependant que leurs difficultés n’auraient pas été si importantes si l’Etat n’avait pas décidé d’entériner aussi massivement les contrats aidés. Il est prévu une diminution de 56% de ces contrats d’ici deux ans.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE et développement durable : AGS s’engage

    AGS s’engage depuis de nombreuses années en faveur de la responsabilité sociale et du développement durable. Le groupe familial, spécialisé dans les déménagements internationaux, est signataire depuis 2009 du Pacte Mondial des Nations Unies (Global Compact), un texte promouvant la

le Coin ESS

  • Les alternatives au Black Friday s’organisent

    Le secteur du commerce prépare le Black Friday. Vendredi 23 novembre, cette journée de promotions générales aura lieu sur le web et dans les magasins physiques. Plutôt que de surfer sur cette tendance, quelques entreprises en profitent pour mettre sur