Les entreprises allemandes soutiennent l’accord de Paris

  • Publié le: jeudi 17 décembre 2015

En Allemagne, 35 entreprises ont décidé d’interpeller le gouvernement par une lettre ouverte en faveur de la transition énergétique. Leur but : faire pression pour mener à bien l’accord de Paris.

Ce sont des entreprises de plusieurs secteurs différents qui se sont réunies pour demander des mesures claires à leur gouvernement. Les 35 sociétés s’estiment satisfaites par les positions défendues par l’accord de Paris sur le climat, mais elles veulent désormais que l’état allemand et l’Union Européenne ouvrent la voie. Pour elles, il faut élaborer une feuille de route avec des objectifs clairement définis, des dates limites et un nouveau cadre légal afin de rendre les actions cohérentes. Pour définir cette stratégie, les entreprises veulent que l’état allemand s’engage pour l’économie d’énergie et la réduction des gaz à effet de serre avec un plan d’action concret. L’objectif idéal : une réduction de 80% à 90% des gaz à effet de serre d’ici 2050.

Face à l’extrême motivation du secteur privé, l’Union Européenne va rapidement devoir se mettre en ordre de bataille pour faire des idées de l’accord de Paris une réalité dans les prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement