Portrait robot des consommateurs de produits bio

  • Publié le: mardi 17 novembre 2015

En France, les produits bio sont de plus en plus présents dans les sacs de courses des français. Mais qui sont les consommateurs types de ces produits ? Une étude Toluna pour LSA essaye de dresser le portrait de ces nouveaux consommateurs soucieux de la qualité et de l’origine des produits qu’ils consomment.

Il ressort du sondage que la consommation de produits bio est d’abord une affaire de génération : les consommateurs les plus jeunes sont les plus sensibles à la question bio. Les jeunes de moins de 35 ans sont les plus nombreux à consommer des produits bio quotidiennement. Pour les consommateurs réguliers, c’est la tranche des 35-54 ans qui est en tête du classement : ils sont 34,3% à acheter des produits bio une à plusieurs fois par semaine.

Les fruits et légumes ont largement la côté puisqu’ils arrivent premiers des produits bio consommés. 41,5% des personnes interrogées des légumes bio une à plusieurs fois par semaine, et ils sont 38,2% à acheter des fruits. Viennent ensuite la viande, les yaourts, les produits d’épicerie, les œufs et les produits laitiers. Autres produits plébiscités : les cosmétiques bio ne cessent de progresser dans les ventes, et surtout les produits ménagers bio. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à acheter de la lessive bio (24,3%) et à s’intéresser aux produits d’entretien bio à cause de leur composition plus respectueuse de l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE et marchés publics : les liaisons dangereuses ?

    Depuis quelques années, les critères RSE ont été mis en avant par le code de la commande publique. Le texte insiste ainsi pour que les implications sociales et environnementales pèsent dans le choix des entreprises aux appels d’offre pour des

le Coin ESS

  • La finance durable s’invite dans les discussions du G7

    Alors que la France assure la présidence du G7, un nouveau sujet fait son apparition dans les débats : la finance durable. Le gouvernement français souhaite l’inscrire à l’ordre du jour. Le but : rendre le capitalisme plus durable. Chantilly