La grande distribution s’engage pour l’emploi des travailleurs handicapés

  • Publié le: mardi 17 novembre 2015

Auchan et Carrefour ont annoncé en début de mois leurs intentions respectives de s’engager davantage en faveur de l’emploi des personnes handicapées. Pour cela, les deux distributeurs comptent mettre en place des mesures visant à l’insertion de ces travailleurs parmi leurs équipes actuelles.

Depuis déjà de nombreuses années, le groupe Carrefour s’est engagé en faveur des travailleurs handicapés, au point de faire progresser leur part dans l’entreprise de 21,3% entre 2011 et 2014. Pour continuer sur cette lancée, l’entreprise vient de présenter un projet visant l’embauche de 350 personnes d’ici 2016.

Auchan pour sa part a annoncé un partenariat avec l’Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées, avec pour but l’insertion de travailleurs handicapés d’ici 2017. Le projet propose deux types de formations : une formation de treize mois pour apprendre les métiers du libre-service, et une autre formation destinée à combler les manques pour tous les métiers de bouche (à commencer par les bouchers et les boulangers). Au terme de la formation, Auchan engagera en CDD ou CDI les personnes qui auront validé leur formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Les énergies renouvelables séduisent la grande distribution

    En France, les enseignes de grande distribution multiplient les initiatives pour déployer les énergies renouvelables. Grâce aux nouvelles technologies qui favorisent l’auto-consommation, les enseignes investissent désormais dans une électricité bas-carbone. Les grandes enseignes de la distribution veulent, elles aussi, faire

le Coin ESS

  • Le financement participatif progresse en France

    D’après le dernier bilan de l’association Financement Participatif France, la finance responsable progresse en France. Les investisseurs français ont encore été plus nombreux en 2019 à y adhérer. Un élan qui s’explique en partie par l’engouement autour des énergies renouvelables.