Le bio de plus en plus plébiscité par les Français

  • Publié le: jeudi 17 septembre 2015

C’est décidément une alternative qui fait du chemin ! Le marché bio français était au cœur de la conférence de l’Agence Française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique qui avait lieu hier à Paris.

A cette occasion, « l’Agence bio » a présenté les chiffres du marché pour le premier semestre 2015 : une hausse estimée à +10% des ventes par rapport à l’année dernière, et surtout une augmentation de +8% du nombre de fermes bio en France. A deux mois de la COP21 qui se tiendra à Paris, ces chiffres encourageants démontrent bien l’intérêt des consommateurs pour la qualité de leurs aliments ainsi que le dynamisme du secteur agricole.

Car avec l’augmentation des terres agricoles dédiées à la culture bio, c’est aussi le nombre de salariés qui augmente dans la filière. Ce renforcement de la production permet aux Français de consommer local : 76% des produits bio achetés en France sont en effet produits sur le territoire. Et ce dynamisme ne bénéficie pas qu’aux produits vendus en magasins, il profite aussi à la restauration. Plus que jamais, le bio fait partie du quotidien des Français.

Source : Rapport de l’Agence Française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Nouveaux espaces de travail : Spinoza dresse son bilan

    L’Observatoire Spinoza a publié, fin décembre 2019, une grande étude sur les mutations des espaces de travail. L’étude porte sur les espaces aménagés dans les entreprises, mais aussi sur les nouvelles dynamiques sociales qui s’installent au cœur de l’activité professionnelle.

le Coin ESS

  • Crédit Agricole : un prêt éco-responsable pour Prada

    Le Crédit Agricole vient de signer un prêt d’un nouveau genre avec Prada. La banque française va ainsi prêter 50 millions d’euros à la maison de luxe italienne, selon de nouveaux critères éco-responsables. Il s’agit d’un prêt d’un genre nouveau.