Des capsules de café biodégradables grâce à une entreprise française

  • Publié le: mardi 16 février 2016

Alors que les capsules de café n’ont jamais été aussi nombreuses, une entreprise française a mis au point un modèle de coque en plastique biodégradable vendue sur tout le marché européen.

Les capsules monodoses pour les machines à café n’ont jamais été aussi populaires. Mais elles ont un inconvénient de taille : elles ne se recyclent pas. Pour pallier au problème, l’entreprise française 5MC a développé une alternative innovante : une coque de capsule entièrement fabriquée en bioplastique. Aucune trace de pétrole n’entre dans sa composition, et cette capsule verte est biodégradable. On peut ainsi la composter et diminuer l’impact sur l’environnement. L’entreprise basée en Charente est le fournisseur de la société suisse Ethical Coffee Company, entreprise spécialisée dans les produits écologiques présente sur tout le marché européen.

Avec cette alternative innovante, 5MC se positionne en très bonne place sur un marché en pleine expansion. En 2015, on estime à 65 millions le nombre de capsules vendues dans le monde. Et ce nombre devrait encore tripler en 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Handicap : une discrimination à l’embauche comme une autre ?

    Alors que l’État français effectue des tests à l’embauche à l’échelle nationale, le handicap figure désormais en tête des discriminations en France. Malgré les lois successives, les personnes en situation de handicap s’intègrent beaucoup moins bien que les autres dans

le Coin ESS

  • Emmanuel Macron plaide pour une Afrique verte

    Cette semaine, le président français était en déplacement en Afrique. Emmanuel Macron a co-présidé la troisième édition du One Planet Summit. Il en a profité pour réaffirmer le soutien de la France aux énergies renouvelables. Il a aussi rappelé l’urgence