Les premiers vélos à hydrogène déployés en France

  • Publié le: vendredi 15 décembre 2017

Saint-Lô vient d’entrer en phase de test pour une expérience inédite en France : le déploiement de vélos à hydrogène en libre-service dans les rues de la ville. Une innovation qui n’a rien d’anecdotique puisque de nombreuses entreprises, à commencer par les constructeurs automobiles, espèrent voir l’hydrogène se déployer comme une alternative aux carburants fossiles. Pour les usagers, c’est l’occasion de voir de près ces nouveaux vélos qui prônent une mobilité respectueuse de l’environnement.

La ville de Saint-Lô vient de recevoir, la semaine dernière, les premiers vélos à hydrogène qui doivent être testés en 2018 dans son agglomération. Ces vélos à assistance électrique visent à offrir une alternative aux vélos électriques qui soit respectueuse de l’environnement et qui privilégie une énergie non fossile. Dans un premier temps, de janvier à Avril 2018, huit vélos seront en test : quatre pour des employés de l’entreprise Lecapitaine et quatre pour des employés de l’hôpital du Mémorial. A partir de fin avril, la seconde phase de test débutera et permettra de faire découvrir les vélos à hydrogène au plus grand nombre : dix vélos seront mis à disposition des habitants de la ville et des touristes. La location fera l’objet d’un forfait à la demi-journée, à la journée ou au week-end.

Afin d’assurer l’autonomie des vélos à hydrogène déployés, une borne de recharge permet de les alimenter entre deux utilisations. Cette borne intègre un dispositif de production d’hydrogène, ce qui la rend parfaitement autonome.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • Emmaüs lutte contre le gaspillage vestimentaire

    L’association Emmaüs relance le débat autour de l’économie solidaire appliquée à la grande distribution : elle a décidé de militer en faveur de la mise en place d’une loi pour lutter contre le gaspillage vestimentaire. Son objectif : demander aux