L’école Riverbend en Inde donnera la priorité au bonheur et à l’intelligence émotionnelle

  • Publié le: jeudi 15 mars 2018

L’école Riverbend veut mettre l’accent sur des leçons de vie avant d’appliquer un programme d’études académique typique

Vous ne trouverez pas les élèves de l’école Riverbend près de Chennai, en Inde, dans une salle de classe traditionnelle – ils pourraient être dans un laboratoire d’idéation ou dans une salle de méditation. L’école prévoit de mettre l’accent sur le bonheur personnel et de faire en sorte que les enfants le rendent au monde de manière positive. Conçu par le studio d’architecture Kurani, le campus de l’école Riverbend a été inspiré par des villages où, selon les anthropologues, les relations personnelles sont très fortes.

Le bonheur vient des relations avec les autres

L’école Riverbend accueillir 400 étudiants dans un cadre dédié à l’enseignement du bonheur. Les fondateurs de l’école, les entrepreneurs de SPI Incubator, croient que les grandes réalisations et les vies sont construites sur une base d’intelligence émotionnelle et de bonheur personnel qui, selon eux, sont négligées dans l’éducation traditionnelle, selon le studio Kurani.

L’école est prévue pour démarrer pour des élèves de collèges et de lycées dont la priorité sera la transmission de ces idéaux. Pour Kurani il a fallu répondre à la question de : « Comment l’architecture peut-elle favoriser le bonheur ? » Et a trouvé dans la plus longue étude sur le bonheur dans le monde que « le vrai bonheur vient de nos relations ». Et comme les relations sont fortes dans les villages visés, ils ont modélisé la disposition du campus d’après ce qui est fait dans les villages. « L’école est centrée autour d’une place publique et dispose d’espaces pour étudier, jouer, réfléchir, vivre et cultiver. Chaque aspect – les allées intimes, les pavillons extérieurs, les habitations traditionnelles dans les cours – encourage la socialisation », a déclaré le studio Jurani sur son site Web.

Des méthodes d’apprentissage par l’expérience

La préparation aux tests standardisés ne fera pas partie du programme de l’école Riverbend. Les étudiants décideront des sujets qu’ils souhaitent apprendre et seront éduqué par l’expérience. Ils pourraient coder des logiciels pour un lance-roquettes ou réciter des poèmes dans un séminaire sur la littérature indienne classique ou lancer une entreprise dans un incubateur de campus. L’équipe enseignante servira de mentors et d’entraîneurs, et enseignera aux étudiants à vivre une vie plus heureuse en s’appuyant sur des ressources comme les anciens textes hindous. L’objectif est que les élèves soient exposés à un large éventail de sujets lorsqu’ils découvrent comment acquérir des compétences ou des sujets qui les intéressent personnellement.

L’équipe travaille toujours sur la façon de combler le fossé entre les réglementations éducatives indiennes et leur approche. Le cofondateur Vivek Reddy a déclaré à Fast Company : « Ce n’est pas une école pour tout le monde », reconnaissant que certains parents n’aimeront pas cette approche. Il y aura un institut à l’école Riverbend où les chercheurs approfondiront l’efficacité de l’école. La construction de l’école devrait débuter dans l’année et pourrait être terminée en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Une appli qui permet de « changer les choses »

    Le WWF France lance l’application We Act For Good (WAG) afin d’aider les français à répondre aux problématiques environnementales. Diverses raisons amènent les français à vouloir changer leurs habitudes. Que ce soit pour leur santé, pour agir pour la planète,

le Coin ESS