Les mineurs chinois manifestent

  • Publié le: mardi 15 mars 2016

Les mineurs du nord-est de la Chine ont manifesté hier. Ils souhaitent faire pression sur la compagnie qui les emploie et réclament le versement de leurs arriérés de salaire.

Il est rare de voir les travailleurs chinois manifester dans les rues des villes, mais l’actualité est symptomatique de la crise du charbon qui est en train de se jouer en Chine. Depuis le début de l’année, la Chine est confrontée à un problème de taille : sa transition énergétique n’avance pas assez vite alors que sa production de charbon ralentit de façon très importante. Après le ralentissement du marché intérieur et l’effondrement des exportations, les entreprises qui exploitent les mines sont aujourd’hui dans une situation difficile, et plusieurs sont même endettées. C’est le cas de Mongmay Mining Holding Group, l’entreprise contre laquelle les mineurs manifestent et qui n’a pas payé ses salariés depuis des mois.

Le gouvernement de la province de Heilongjiang, où se trouve la mine, a déjà demandé à l’entreprise de verser les salaires dans les meilleurs délais. Mais l’avenir des mineurs reste incertain : l’entreprise a indiqué que 100 000 postes seraient supprimés d’ici la fin de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Handicap : une discrimination à l’embauche comme une autre ?

    Alors que l’État français effectue des tests à l’embauche à l’échelle nationale, le handicap figure désormais en tête des discriminations en France. Malgré les lois successives, les personnes en situation de handicap s’intègrent beaucoup moins bien que les autres dans

le Coin ESS

  • La France passe son Grey Day le 23 mars

    Aujourd’hui le 23 mars, c’est le Grey Day français. Le jour où l’Hexagone a épuisé sa production annuelle d’énergies vertes. D’après les chiffres publiés par RTE en 2018, la France est parvenue à couvrir 18,4% de ses besoins énergétiques avec