Priorité aux forêts pour le 3e Conseil de défense écologique

  • Publié le: jeudi 14 novembre 2019

Le 7 novembre dernier, les principaux ministres se sont réunis pour la session du Conseil de défense écologique. Le troisième depuis la création de cette instance du développement durable, en avril dernier. La protection des espaces verts était au centre des débats, et plusieurs mesures ont d’ores et déjà été prises.

Préserver les forêts françaises

Le troisième Conseil de défense écologique, qui réunit les ministres et secrétaires d’état en charge de la transition énergétique, a eu lieu la semaine dernière. A cette occasion, l’ordre du jour a été largement occupé par la gestion des sols et la préservation des espaces verts. Autour d’Elisabeth Borne, la ministre en charge de l’écologie, les discussions ont notamment portées sur la protection des espaces forestiers français. Le Conseil a ainsi pris plusieurs décisions, à commencer par la création du premier parc national des forêts. A cheval sur la Côte-d’Or et la Haute-Marne, il couvrira 250 000 hectares de zone naturelle protégée. Sa création est passée par décret, publié le jour même de la décision du Conseil.

Autre signe fort envoyé en faveur de la préservation des forêts, le Conseil a décidé de lancer une mission parlementaire sur l’avenir des forêts face aux changements climatiques. La question des risques d’incendies sera l’un des axes forts de travail. Le Conseil a aussi nommé un nouveau directeur de l’Office National des forêts : Bertrand Munch, l’ancien préfet de Paris.

5 projets de friches industrielles à réhabiliter

Le Conseil de défense écologique a aussi annoncé le pilotage de cinq projets de réhabilitation d’anciennes friches industrielles ou militaires. Les sites, dont deux ont été sélectionnés par l’ADEME, accueilleront des projets qui répondront aux critères de la stratégie de transition énergétique. Ecoquartiers, fermes urbaines et parcs photovoltaïques feront partie des chantiers.

Ces projets auront valeur de test avant la mise en place d’un plan de grande envergure. D’après Emmanuelle Wargon, la secrétaire d’état auprès d’Elisabeth Borne, on dénombre 2 400 friches sur le territoire français. Autant d’espaces qui sont prioritaires pour des chantiers de rénovation. Selon Elisabeth Borne, il s’agit d’un enjeu de société prioritaire : “Réhabiliter des friches, c’est réutiliser du foncier déjà artificialisé plutôt que d’utiliser de nouvelles terres. C’est créer des logements, de l’activité, c’est développer des énergies renouvelables, comme le photovoltaïque, sans utiliser d’espaces nouveaux.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE : Hub One obtient la médaille d’or EcoVadis

    Hub One, opérateur de technologies digitales pour les entreprises, a obtenu la médaille d’or EcoVadis pour sa performance RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Avec une note de 74/100, le groupe dirigé par Guillaume de Lavallade améliore de 4 points son

le Coin ESS

  • Crédit Agricole : un prêt éco-responsable pour Prada

    Le Crédit Agricole vient de signer un prêt d’un nouveau genre avec Prada. La banque française va ainsi prêter 50 millions d’euros à la maison de luxe italienne, selon de nouveaux critères éco-responsables. Il s’agit d’un prêt d’un genre nouveau.