NOMADE : La Poste se lance dans la location d’espace de coworking

  • Publié le: mercredi 14 octobre 2015

C’est une petite révolution qui a lieu à Bordeaux : La Poste diversifie encore ses activités en ouvrant son premier espace de coworking à louer. Une initiative dans l’air du temps à destination des freelance, des auto-entrepreneurs ou même des petites entreprises qui cherchent des salles de réunion.

L’espace est moderne, lumineux et meublé dans un style design qui ne manquera pas de séduire les travailleurs. Surtout, la carte des services a été pensée sur-mesure pour répondre aux attentes de tous les professionnels. Avec ses 23 postes de travail en open-space et ses salles de réunions confortables, NOMADE offre un cadre de travail accueillant et même séduisant. Accessible à partir de 8€ la demi-journée pour une personne, le local propose une connexion en wi-fi, un quota d’impressions par personne et même un coin cuisine. Sans compter la possibilité pour les travailleurs d’évoluer dans un espace convivial.

Si l’ouverture de ce premier espace apporte satisfaction à La Poste, d’autres ouvertures pourraient s’opérer dans les grandes villes françaises, ce qui représenterait un nouveau levier de croissance pour le groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Le congé parental commence à s’imposer

    Les entreprises françaises sont de plus en plus nombreuses à déployer le principe de congé parental généralisé aux deux parents. Une initiative qui prend de l’avance sur les dispositions légales, et qui vise à favoriser l’égalité hommes-femmes en entreprise. En

le Coin ESS

  • Crédit Agricole : un prêt éco-responsable pour Prada

    Le Crédit Agricole vient de signer un prêt d’un nouveau genre avec Prada. La banque française va ainsi prêter 50 millions d’euros à la maison de luxe italienne, selon de nouveaux critères éco-responsables. Il s’agit d’un prêt d’un genre nouveau.