Un nouveau masque « intelligent » capable de traduire 8 langues

  • Publié le: vendredi 14 août 2020

La société japonaise Donut Robotics a créé un masque facial de haute technologie capable de traduire ce que son propriétaire dit en huit langues.

Ce n’était qu’une question de temps avant que les masques ne deviennent high-tech.

La société japonaise Donut Robotics a développé un masque facial doté de capacités « intelligentes », notamment la capacité de traduire ce que le porteur dit en huit langues différentes.

Le masque intelligent C-FACE protège toujours de la propagation du COVID, mais peut également traduire le discours du porteur du japonais en vietnamien, anglais, espagnol, chinois, coréen, thaï, indonésien et français.

Il fonctionne en se connectant à une application pour smartphone via Bluetooth pour traduire les mots en messages texte. Il peut également dicter le message et passer des appels.

Taisuke Ono, directeur général de Donut Robotics, a déclaré : « Nous avons travaillé dur pendant des années pour développer un robot et nous avons utilisé cette technologie pour créer un produit qui répond à la façon dont le coronavirus a remodelé la société. »

Le masque facial en plastique blanc a été développé alors que la société recherchait un produit pour les aider à survivre à la pandémie. Lorsque la pandémie a frappé, Donut Robotics avait conclu un accord pour fournir des guides robotiques et des traducteurs à l’aéroport Haneda de Tokyo, mais cet accord est resté en suspens.

Estimés à 40 $ par masque, les 5 000 premiers masques seront disponibles pour les acheteurs japonais en septembre avant de s’étendre à la Chine, aux États-Unis et en Europe également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • La RSE, une idée neuve en Arabie Saoudite

    L’Arabie Saoudite est confrontée à trois grands défis : diversifier son économie, offrir des opportunités d’emplois à un nombre croissant de diplômés, et maintenir la cohésion sociale et la stabilité dans le pays. Le gouvernement saoudien, pour répondre à ces