Une carte bancaire pour suivre son empreinte carbone

  • Publié le: vendredi 14 juin 2019

MasterCard vient de s’allier avec une jeune startup, Doconomy, pour imaginer une nouvelle génération de carte de paiement responsable. La carte permet non seulement de régler ses achats, mais aussi de calculer l’empreinte carbone du consommateur suite à ses différents achats.

Les consommateurs sont de plus en plus préoccupés par le bien-être de la planète. Les nouvelles générations de “consom’acteurs” adoptent des modes de consommation plus responsables : attention portée aux labels éco-responsables, moins d’emballages, plus de recyclage… Pour suivre cette tendance, désormais bien ancrée dans les moeurs, MasterCard a imaginé un nouveau type de carte bancaire.

2 cartes disponibles dès l’été 2019

L’entreprise s’est alliée avec Doconomy, une jeune entreprise basée en Suède. Ensemble, ils ont lancé une nouvelle version de la carte de crédit MasterCard : la DO Card. La nouveauté ? La carte est capable de calculer l’empreinte carbone du consommateur grâce au suivi de ses achats. Cette carte est reliée à une application de suivi. Dans sa version White Card, elle envoie automatiquement une alerte sur le smartphone du consommateur pour l’avertir de l’empreinte carbone de l’achat qu’il vient de réaliser.

La carte est aussi déclinée dans une version Black, qui permet de bloquer la carte en cas de dépassement du “plafond carbone” que l’utilisateur s’est fixé. D’après le communiqué de presse de Doconomy : “DO Black est un outil concret et radical pour faire face à la crise climatique en favorisant la prise de conscience.”

“L’action pour le climat, chaque jour” : c’est avec ce slogan que MasterCard a lancé sa nouvelle carte. La carte sera disponible en Suède dès l’été 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • SCNF : abandon du glyphosate avant 2021

    La SNCF a annoncé, par la voix de son PDG Guillaume Pepy, qu’elle allait stopper son usage du glyphosate. L’entreprise ferroviaire compte mettre en œuvre des alternatives avant 2021. C’est une annonce qui a son importance. En France, le recours

le Coin ESS