A Montpellier, le tramway fait reculer la pollution

  • Publié le: vendredi 12 février 2016

L’organisme Air Languedoc-Roussillon a récemment publié son rapport sur la pollution pour la ville de Montpellier est ses alentours, et les nouvelles sont bonnes : le taux de concentration du dioxyde d’azote est en baisse.

Les résultats d’Air Languedoc-Roussillon viennent récompenser les efforts faits par Montpellier ces dernières années pour améliorer la qualité de son air. Avec les résultats de la campagne de 2014, les experts soulignent que la limite annuelle de dioxyde d’azote est respectée, à l’exception des axes de trafic les plus importants.

Plusieurs raisons expliquent ces bons résultats, à commencer par l’implantation de lignes de tramway qui ont permis de désengorger le trafic en proposant une alternative écologique aux habitants. Les résultats le confirment d’ailleurs puisque selon le rapport « la mise en service des lignes 3 et 4 a entraîné une diminution de ce polluant le long des tracés. »

Les responsables de la ville travaillent actuellement à d’autres pistes pour diminuer encore la pollution et ainsi améliorer la qualité de l’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • Une carte bancaire pour suivre son empreinte carbone

    MasterCard vient de s’allier avec une jeune startup, Doconomy, pour imaginer une nouvelle génération de carte de paiement responsable. La carte permet non seulement de régler ses achats, mais aussi de calculer l’empreinte carbone du consommateur suite à ses différents