A Roissy les employés ont désormais accès au covoiturage

  • Publié le: mercredi 11 octobre 2017

Fin septembre dernier, l’aéroport de Roissy-Paris Charles de Gaulle a lancé une nouvelle initiative RSE en proposant une plateforme de covoiturage à ses employés. Près de 50 000 personnes sont concernées et pourront désormais profiter du service.

Comment aider ses employés à choisir la mobilité douce pour leurs trajets domicile-travail ? L’aéroport de Roissy a trouvé une réponse en proposant depuis quelques semaines une plateforme de covoiturage à tous ses employés. Baptisée R’Pro’covoiturage, cette nouvelle plateforme est entrée en service le 25 septembre dernier. Elle est née d’un partenariat avec l’application Boogi et propose aux salariés de se regrouper pour partager leurs trajets en voiture. Les conducteurs et les usagers sont mis en relation sur la plateforme et peuvent ainsi se mettre d’accord sur les horaires de départ, le nombre d’occupants dans le véhicule et sur les points d’arrivée des différents occupants.

Dans une logique de respect de l’environnement, le projet vise avant tout à diminuer le nombre de salariés qui prennent leur voiture au quotidien. D’ici un an, Roissy espère bien que le nombre de voitures avec un seul occupant aura diminué de façon drastique. Mais l’application de covoiturage a également séduit l’aéroport de Roissy pour sa dimension humaine car elle favorise la convivialité entre des employés qui ne se croisent pas forcément le reste du temps. Pour l’instant, 50 000 salariés sont concernés par ce service mais l’aéroport réfléchit déjà à étendre le dispositif aux entreprises partenaires de la zone aéroportuaire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement