L’Espagne saisit l’un des plus grands réseaux de taxidermie d’Europe

  • Publié le: lundi 11 avril 2022

La police espagnole a démantelé l’un des plus grands trafics d’animaux empaillés en Europe alors qu’elle enquêtait sur une contrebande potentielle, suite à la découverte à Valence d’un entrepôt géant contenant des animaux en paille, notamment des rhinocéros, des ours polaires et des éléphants.

La Guardia Civil a découvert le 6 avril plus de 1 000 spécimens dans un entrepôt industriel de 50 000 mètres carrés à Betera, dans la région de Valence, a-t-elle déclaré le 10 avril dans un communiqué.

Le transport d’animaux empaillés comprenait plus de 400 espèces protégées, dont certaines sont éteintes, comme l’oryx cimeterre, ou gravement menacées, comme le tigre du Bengale. L’entrepôt contenait également des lions, des léopards, des guépards et des lynx.

Le propriétaire de l’entrepôt fait l’objet d’une enquête pour contrebande et crimes contre la faune et la flore, a indiqué la police. Il n’a pour le moment pas été arrêté.

Les enquêteurs estiment que les animaux empaillés vaudraient 29 millions d’euros.

La découverte a été l’aboutissement d’une enquête menée par l’équipe de protection de la nature de la police de Valence, qui a débuté en novembre 2021 lorsque des agents ont pris connaissance d’une éventuelle collection privée à Betera.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS