Le gouvernement français lance le projet Green Tech

  • Publié le: jeudi 11 février 2016

Après les bonnes résolutions de la COP 21, le gouvernement français a décidé d’accélérer les choses en matière de transition énergétique. L’un des leviers est le développement de start-up capables de proposer des projets innovants pour répondre aux problèmes de société.

Le projet Green Tech vient officiellement d’être lancé mardi dernier par le ministre de l’économie, Emmanuel Macron, et la ministre de l’écologie, Ségolène Royal. Le but de cette initiative gouvernementale est de permettre soutenir la création de start-up dans la green économie et de favoriser leur essor. Avec un budget de 15 millions d’euros, ce nouveau projet va se déployer en trois temps : la création d’un incubateur de start-up qui accueillera 50 entreprises dans les murs du ministère de l’écologie ; des concours ouverts aux étudiants, les meilleurs pouvant ensuite intégrer l’incubateur ; et aussi des hackatons (ou concours d’innovations)  à destination des professionnels.

Avec ce projet ambitieux, le gouvernement veut donner de l’impulsion à la création d’entreprise dans le secteur de l’économie verte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE : Hub One obtient la médaille d’or EcoVadis

    Hub One, opérateur de technologies digitales pour les entreprises, a obtenu la médaille d’or EcoVadis pour sa performance RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises). Avec une note de 74/100, le groupe dirigé par Guillaume de Lavallade améliore de 4 points son

le Coin ESS

  • Crédit Agricole : un prêt éco-responsable pour Prada

    Le Crédit Agricole vient de signer un prêt d’un nouveau genre avec Prada. La banque française va ainsi prêter 50 millions d’euros à la maison de luxe italienne, selon de nouveaux critères éco-responsables. Il s’agit d’un prêt d’un genre nouveau.