Philippines : les grandes compagnies poursuivies pour leur impact sur le climat

  • Publié le: jeudi 10 décembre 2015

C’est une décision importante pour l’environnement : aux Philippines, la Commission des droits humains vient de donner suite à une plainte déposée par plusieurs ONG et visant une cinquantaine de grandes compagnies. Elles sont accusées d’avoir violé les droits humains à cause de leurs émissions de gaz à effet de serre.

Les Philippines sont parmi les pays les plus touchés par le changement climatique, mais elles président aussi le V20, cette association des pays les plus vulnérables. En ouvrant une action judiciaire contre les « carbon majors », le pays va donc faire figure de pionnier. Le terme de « carbon majors » sert à désigner une cinquantaine d’entreprises spécialisées (dont Shell et BP) dans l’extraction d’énergie fossile. Du fait de leur activité, elles ont largement contribué aux émissions de C02, et ont donc influé fortement sur le changement climatique, un phénomène qui met aujourd’hui en péril des vies humaines.

A l’origine de cette plainte, les ONG se sont basées sur une étude menée par un spécialiste des questions énergétiques, l’américain Richard Heede. Sa conclusion, c’est que 90 entreprises sont responsables à elles seules de 65% des émissions anthropiques de CO2 entre 1751 et 2013. Une responsabilité dont elles vont désormais devoir répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • Emmaüs lutte contre le gaspillage vestimentaire

    L’association Emmaüs relance le débat autour de l’économie solidaire appliquée à la grande distribution : elle a décidé de militer en faveur de la mise en place d’une loi pour lutter contre le gaspillage vestimentaire. Son objectif : demander aux