Top départ de la course à pied La Parisienne

  • Publié le: jeudi 10 septembre 2015

Avec 6,7 km de parcours en plein cœur de Paris et un grand nombre de participantes (plus de 39 000 inscrites cette année), La Parisienne est la plus grande course féminine d’Europe. La course à pied 100% féminine au profit de la lutte contre le cancer du sein se déroulera dimanche 13 septembre, et elle sera placée sous le signe des Pays Celtiques avec de nombreuses animations.

Car s’il s’agit de sport, La Parisienne se veut aussi un événement convivial et fédérateur. Le village, dressé sur le Champ de Mars, accueillera donc des animations pendant trois jours : fitness, danse, salon dédié au bien-être… Les participantes pourront aussi se lancer dans un footing detox, découvrir la zumba celtique ou s’initier à la gym suédoise.

Autre aspect de la course, son challenge d’entreprise : La Parisienne invite les entreprises à inscrire une équipe de collaboratrices pour tenter de remporter le Trophée entreprise. Au fil des années, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à jouer le jeu, ce qui est un bon moyen pour elles de mobiliser leurs salariées tout en réaffirmant l’importance de leur engagement pour la santé et le bien-être.

Source : site officiel de la course.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement