Les femmes augmentent-elles la rentabilité des entreprises ?

  • Publié le: mercredi 9 décembre 2015

La question peut sembler subversive, et pourtant un cabinet de conseil américain a voulu savoir si l’augmentation des femmes dans les conseils d’administration avait changé les choses pour les entreprises. L’étude commandée vient d’être publiée, et le résultat parle de lui-même : les entreprises ayant des conseils d’administration « féminisés » sont plus rentables de 36,4 %.

Depuis plusieurs années, la question de la parité en entreprise, notamment à des postes décisionnaire, est devenue un levier important en matière de RSE. Mais, s’il reste encore du chemin à parcourir, le résultat de l’étude américaine, menée sur 4 000 entreprises, est déjà encourageant. Surtout, il dévoile un argument économique auquel les entreprises ne seront pas insensibles.

Mais l’étude souligne bien que le levier principal de cette rentabilité ne repose pas seulement sur les femmes. Plus largement, l’étude remarque que les entreprises qui font preuve d’ambition dans leurs politiques de RSE sont les plus à même de saisir les opportunités économiques et sociales, de se montrer innovantes et d’éviter les conflits en interne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Prada renforce sa stratégie RSE avec un conseil consultatif

    La marque de luxe italienne Prada a annoncé qu’elle allait se doter d’un nouvel organe RSE en interne. Ce futur conseil consultatif devra piloter des initiatives pour assurer une meilleure représentation de la diversité au sein de l’entreprise et dans

le Coin ESS

  • Les frigos solidaires ont trouvé leur place

    En l’espace d’un an seulement, le concept des frigos solidaires a séduit les français. On en compte déjà une vingtaine sur l’ensemble du territoire. Et leur nombre va encore augmenter dans les prochains mois. Tout est parti d’une idée simple.