Les femmes augmentent-elles la rentabilité des entreprises ?

  • Publié le: mercredi 9 décembre 2015

La question peut sembler subversive, et pourtant un cabinet de conseil américain a voulu savoir si l’augmentation des femmes dans les conseils d’administration avait changé les choses pour les entreprises. L’étude commandée vient d’être publiée, et le résultat parle de lui-même : les entreprises ayant des conseils d’administration « féminisés » sont plus rentables de 36,4 %.

Depuis plusieurs années, la question de la parité en entreprise, notamment à des postes décisionnaire, est devenue un levier important en matière de RSE. Mais, s’il reste encore du chemin à parcourir, le résultat de l’étude américaine, menée sur 4 000 entreprises, est déjà encourageant. Surtout, il dévoile un argument économique auquel les entreprises ne seront pas insensibles.

Mais l’étude souligne bien que le levier principal de cette rentabilité ne repose pas seulement sur les femmes. Plus largement, l’étude remarque que les entreprises qui font preuve d’ambition dans leurs politiques de RSE sont les plus à même de saisir les opportunités économiques et sociales, de se montrer innovantes et d’éviter les conflits en interne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Le Crédit Agricole s’engage pour les droits humains

    Le 31 juillet dernier, le groupe Crédit Agricole a signé un accord-cadre international avec UNI Global Union. Cet accord vise à renforcer les engagements du groupe en ce qui concerne le respect et la défense des droits humains, mais aussi

le Coin ESS

  • La finance durable s’invite dans les discussions du G7

    Alors que la France assure la présidence du G7, un nouveau sujet fait son apparition dans les débats : la finance durable. Le gouvernement français souhaite l’inscrire à l’ordre du jour. Le but : rendre le capitalisme plus durable. Chantilly