Le Fonds vert pour le climat est prêt à agir

  • Publié le: lundi 9 novembre 2015

Crée lors du sommet de Copenhague en 2009, le Fonds vert pour le climat a pour but de centraliser l’argent accordé par les pays développés pour financer des projets en faveur du climat dans les pays pauvres. Une initiative ambitieuse qui a eu un peu de mal à se mettre en place. Désormais, les fonds ont été récoltés, et le Fonds vert se met en ordre de bataille : il vient d’annoncer les premiers projets qui seront financés.

L’annonce a été faite vendredi dernier : le Fonds vert pour le climat a sélectionné huit projets pour la défense du climat qui recevront des financements dès 2016. Au total, 168 millions de dollars seront débloqués pour mettre en place des programmes visant à lutter contre les conséquences du changement climatique. Une somme récoltée auprès de 35 pays donateurs parmi lesquels la France. Des pays des quatre coins du globe sont concernés : un programme de gestion des eaux usées aux Fidji, la lutte contre la salinisation des terres au Sénégal, le soutien des populations vulnérables au Malawi grâce à des systèmes de prévention des phénomènes météorologiques…

Pour choisir ces huit premiers projets, le Fonds vert a examiné plus d’une trentaine de dossiers. Preuve que les pays les plus vulnérables comptent plus que jamais sur le soutien des pays riches pour faire face au danger du changement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Nouveaux espaces de travail : Spinoza dresse son bilan

    L’Observatoire Spinoza a publié, fin décembre 2019, une grande étude sur les mutations des espaces de travail. L’étude porte sur les espaces aménagés dans les entreprises, mais aussi sur les nouvelles dynamiques sociales qui s’installent au cœur de l’activité professionnelle.

le Coin ESS

  • Crédit Agricole : un prêt éco-responsable pour Prada

    Le Crédit Agricole vient de signer un prêt d’un nouveau genre avec Prada. La banque française va ainsi prêter 50 millions d’euros à la maison de luxe italienne, selon de nouveaux critères éco-responsables. Il s’agit d’un prêt d’un genre nouveau.