La distribution française mutualise ses efforts de RSE

  • Publié le: mercredi 9 mars 2016

Plusieurs enseignes de distribution françaises ont choisi de se réunir au sein d’un groupe, Le Club Génération Responsable, pour partager leurs expériences et faire avancer les questions de RSE plus vite dans l’hexagone.

Picard, Maisons du Monde, Carglass, Castorama, Les Mousquetaires… ces enseignes concurrentes font toutes partie des distributeurs les plus importants en France. Désormais, elles font aussi partie d’un club pas comme les autres : Le Club Génération Responsable a pour vocation de réunir les responsables RSE de toutes ces enseignes pour échanger sur les problématiques de RSE et faire avance le sujet dans l’hexagone. La concurrence n’est plus à l’ordre du jour : il s’agit de partager les bonnes pratiques de chacun pour faire avancer le groupe. Car si certaines entreprises sont notoirement connues pour être à la pointe en matière de solutions RSE, d’autres peinent encore à mettre le pied à l’étrier.

Partager les bonnes pratiques des bons élèves en toute transparence est donc l’occasion de combler un fossé et d’accompagner les débutants en les aidant à bâtir une stratégie RSE performante. A terme le groupe compte aussi travailler de manière collective sur certains problèmes précis rencontrés dans le secteur de la distribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement