L’Europe s’inquiète des violations aux Droits de l’Homme en Crimée

  • Publié le: mardi 9 février 2016

Depuis l’annexion de la Crimée par la Russie en 2014, de nombreuses voix se sont élevées contre le traitement réservé à la population de ce territoire. Ce sont particulièrement les violations des Droits de l’Homme qui inquiètent la communauté internationale.

Depuis l’annexion de la Crimée en mars 2014, l’Europe n’a pu qu’assister aux nombreuses violations du droit international que l’état russe a commis. Afin de se faire une idée plus claire de la situation réelle en Crimée sous le régime russe, le Conseil de l’Europe sur les Droits de l’Homme a envoyé sur place une délégation courant janvier avec pour mission d’obtenir des renseignements sur la façon dont les choses se passent réellement pour la population locale.

Pour sa part, le Parlement Européen a adopté, le 4 février dernier, une résolution dans laquelle il condamne « le niveau sans précédent des violations de Droits de l’Homme perpétrés contre les résidents de Crimée, en particulier contre les Tatars, un peuple autochtone de Crimée, ainsi que les graves entraves à la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE et marchés publics : les liaisons dangereuses ?

    Depuis quelques années, les critères RSE ont été mis en avant par le code de la commande publique. Le texte insiste ainsi pour que les implications sociales et environnementales pèsent dans le choix des entreprises aux appels d’offre pour des

le Coin ESS

  • La finance durable s’invite dans les discussions du G7

    Alors que la France assure la présidence du G7, un nouveau sujet fait son apparition dans les débats : la finance durable. Le gouvernement français souhaite l’inscrire à l’ordre du jour. Le but : rendre le capitalisme plus durable. Chantilly