Les investisseurs appellent les entreprises privées à divulguer davantage de données environnementales

  • Publié le: mercredi 8 septembre 2021

Le 8 septembre, les investisseurs ont appelé plus de 1 000 entreprises privées à fournir des données environnementales via la plate-forme de divulgation à but non lucratif CDP afin de combler un manque de transparence avec leurs pairs cotés.

Le CDP a déclaré que le groupe avait aidé à créer un questionnaire pour les entreprises privées qui serait utilisé pour les comparer – une étape cruciale alors qu’elles s’accaparent de plus en plus d’actifs à haute teneur en carbone auprès de sociétés cotées.

Ces accords, tels que la vente pour 5,6 milliards de dollars par la major pétrolière BP de ses activités pétrolières et gazières en Alaska à Hilcorp Energy, risquaient d’entraver la gestion des risques liés au changement climatique par les investisseurs étant donné les exigences réduites en matière de déclaration des entreprises privées.

Le projet intervient alors que des montants records de capitaux sont mis à contribution par les investisseurs sur les marchés du capital-investissement et de la dette. La valeur liquidative du capital-investissement a augmenté trois fois plus vite que les marchés publics depuis le début du siècle, a déclaré le groupe.

Un pilote essentiel

« Encourager davantage d’entreprises privées à mesurer et à divulguer activement leurs impacts carbone – ainsi que leurs impacts sur l’eau et la déforestation – n’est plus une bonne chose – c’est essentiel à la transition bas carbone », a déclaré Adam Black, partenaire et responsable RSE & Développement durable chez Coller Capital.

De plus, cela permettra aux investisseurs de prendre des décisions de gestion d’investissement beaucoup plus éclairées en ce qui concerne les marchés privés.”

Claire Elsdon, codirectrice mondiale des marchés des capitaux chez CDP, a déclaré que les données des sociétés privées étaient cruciales pour garantir que les investisseurs puissent respecter leurs propres engagements pour atteindre des émissions nettes nulles dans leurs portefeuilles d’ici 2050.

Ce pilote est essentiel pour éviter les “fuites d’émissions” entre les classes d’actifs telles que les entreprises publiques vendant des actifs à haute intensité de carbone à des entreprises privées dans le but d’éviter l’examen minutieux et la transparence“, a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS