Akolyt : l’appli qui coach les conducteurs

  • Publié le: mardi 8 mars 2016

Les applications développées pour accompagner les consommateurs dans une démarche responsable sont légion. Parmi les dernières nées, on compte désormais des aides à la conduite comme Akolyt. Sa promesse : conduire de façon écologique… et économique.

C’est la start-up parisienne Drust qui est à l’origine du projet Akolyt. Leur idée de départ était simple : proposer un assistant de conduite pour aider les conducteurs à adopter de meilleurs réflexes de conduite. Les eco-conducteurs peuvent non seulement diminuer leurs rejets de CO2, mais ils peuvent aussi réduire leur consommation de carburant, et donc faire des économies au quotidien. Pour se faire, il faut brancher un boîtier sur la prise diagnostic de la voiture. Grâce au Bluetooth, l’application enregistre toutes les données dont elle a besoin sur la conduite : des informations sur le moteur, le freinage, les changements de vitesse… Grâce à ces informations collectées, elle peut alors alerter le conducteur pour qu’il adapte au mieux sa conduite.

L’application doit bientôt être disponible à la vente au prix de 119€. Un investissement qui permettra aux conducteurs de faire des économies non négligeables sur leur facture de carburant annuelle tout en faisant un geste pour la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Le congé parental commence à s’imposer

    Les entreprises françaises sont de plus en plus nombreuses à déployer le principe de congé parental généralisé aux deux parents. Une initiative qui prend de l’avance sur les dispositions légales, et qui vise à favoriser l’égalité hommes-femmes en entreprise. En

le Coin ESS

  • 10 milliards de dollars pour le Fonds Vert

    Malgré le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris, le Fonds Vert mis en place pour financer la transition énergétique mondiale aura bien la somme promise. Il sera doté de près de dix milliards de dollars. “Objectif atteint ! Grâce