Le Maroc inaugure une centrale solaire innovante

  • Publié le: lundi 8 février 2016

Jeudi 4 février, le Maroc a inauguré le premier tronçon de sa nouvelle centrale solaire. Il s’agit actuellement de la plus grande centrale solaire au monde et elle permettra de couvrir la moitié des besoins électriques du pays.

Le roi du Maroc s’est déplacé pour inaugurer la nouvelle centrale solaire située dans le désert qui s’étend au sud de Ouarzazate. Avec cette centrale de production solaire, le Maroc se démarque en construisant la plus grande infrastructure solaire du monde, mais surtout en optant pour une technologie atypique. Plutôt que de choisir des panneaux photovoltaïques, le Maroc a choisi de déployer un système de miroirs réfléchissants. Le dispositif est complété par des tuyaux remplis d’une résine qui fond sous l’effet de la chaleur. Cette résine fondue est ensuite acheminée vers une centrale pour produire une vapeur qui est elle-même convertie en électricité. Grâce à ses capacités de stockage, la centrale pourra répondre aux besoins d’électricité même la nuit. Et pour optimiser l’installation, les miroirs tournent toute la journée pour suivre la progression du soleil.

Le Maroc est déjà doté d’une autre centrale solaire, à Rabat. Avec ses différents investissements dans l’énergie solaire, le Maroc peut espérer couvrir l’intégralité de ses besoins électriques à moyen terme. La centrale de Ouarzazate sera complètement opérationnelle en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Un maillot de champions, pas vraiment éthique

    Le nouveau maillot des vainqueurs du mondial de football est vivement critiqué pour l’écart constaté entre son coût de production et son prix de vente. Suite à sa victoire lors de la Coupe du monde de football, l’équipe de France

le Coin ESS

  • La finance solidaire doit sortir de sa niche

    Alors que le système actuel des marchés financiers fait défaut aux gens, à la planète et aux investisseurs , il est temps que la finance à impact social se généralise.  Au cours des dix années qui se sont écoulées, l’investissement