BP accepte une amende record pour clore le dossier Deepwater

  • Publié le: mercredi 7 octobre 2015

La Justice américaine a annoncé lundi dernier qu’un accord avait été trouvé avec BP suite à l’explosion en 2010 de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon, au large des côtes américaines. Le montant de 20,8 milliards de dollars est un record.

L’affaire Deepwater dure depuis cinq ans, et elle coûte cher à BP. Suite à l’explosion, la plateforme a coulé en mer en tuant onze personnes, et les fuites de pétrole ont déversé des millions de barils de brut dans l’océan avec des dégâts écologiques sans précédents. Cet incident pétrolier, le plus grave que les Etats-Unis ont jamais connu, a eu des impacts sur l’environnement mais aussi sur les économies locales. Pour BP, les tentatives de contrôler la marée noire a eu un énorme coût, qui s’est doublé d’une crise médiatique et d’une baisse conséquente du cours de l’action en bourse.

Depuis, les poursuites judiciaires et les enquêtes successives ont maintenu une forte pression médiatique sur BP. En plus des états touchés, des class actions ont aussi été lancées contre le groupe pétrolier. En passant un accord avec la justice américaine, BP espère pouvoir enfin tourner la page Deepwater.

Source : plus d’informations sur Deepwater Horizon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Les énergies renouvelables séduisent la grande distribution

    En France, les enseignes de grande distribution multiplient les initiatives pour déployer les énergies renouvelables. Grâce aux nouvelles technologies qui favorisent l’auto-consommation, les enseignes investissent désormais dans une électricité bas-carbone. Les grandes enseignes de la distribution veulent, elles aussi, faire

le Coin ESS

  • Le financement participatif progresse en France

    D’après le dernier bilan de l’association Financement Participatif France, la finance responsable progresse en France. Les investisseurs français ont encore été plus nombreux en 2019 à y adhérer. Un élan qui s’explique en partie par l’engouement autour des énergies renouvelables.