L’administration Biden soutient la suspension de la protection des brevets pour les vaccins Covid

  • Publié le: vendredi 7 mai 2021

L’administration du président américain Joe Biden a annoncé le 5 mai son soutien à une dérogation mondiale sur la protection des brevets pour les vaccins Covid-19, offrant de l’espoir aux pays pauvres qui ont eu du mal à accéder aux doses vitales.

L’Inde, où le nombre de morts a atteint un nouveau record quotidien, a mené le combat au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour permettre à davantage de fabricants de médicaments de fabriquer les vaccins – une décision rejetée par les géants pharmaceutiques.

La représentante américaine au commerce, Katherine Tai, a déclaré que si les droits de propriété intellectuelle des entreprises sont importants, Washington « soutient la levée de ces protections pour les vaccins COVID-19» afin de mettre fin à la pandémie.

« Il s’agit d’une crise sanitaire mondiale, et les circonstances extraordinaires de la pandémie de Covid-19 appellent des mesures extraordinaires », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, chef de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a qualifié la décision américaine d ‘« historique » et a marqué « une étape monumentael dans la lutte contre le COVID19 ».

Fournir des vaccins au plus grand nombre

Katherine Tai a averti que les négociations « prendront du temps étant donné la nature consensuelle » de l’OMC.

L’objectif « est de fournir le plus de vaccins sûrs et efficaces au plus grand nombre de personnes le plus rapidement possible », a-t-elle déclaré.

Avec des approvisionnements sécurisés pour les Américains, l’administration Biden poursuivra ses efforts « pour développer la fabrication et la distribution de vaccins » et travaillera pour « augmenter les matières premières nécessaires à la production de ces vaccins ».

Pendant des mois, l’OMC a été confrontée à des appels pour supprimer temporairement les protections de propriété intellectuelle sur les vaccins Covid-19, connues sous le nom de dérogation aux ADPIC en référence à l’accord sur les aspects de la propriété intellectuelle qui touchent au commerce.

Un frein à l’innovation

Les géants pharmaceutiques et leurs pays d’accueil, insistent sur le fait que les brevets ne sont pas les principaux obstacles à l’augmentation de la production, et ont averti que cette décision pourrait entraver l’innovation.

« Une dérogation est la réponse simple mais également la plus mauvaise à ce qui est un problème complexe», a déclaré le groupe de pression de la Fédération internationale des associations et fabricants de produits pharmaceutiques, basé à Genève, qualifiant la décision des États-Unis de « décevante ».

Au cours des dernières semaines, Katherine Tai a rencontré des dirigeants de tous les principaux producteurs de vaccins américains – Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson – pour discuter de la question.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Panasonic propose la semaine de travail de 4 jours au Japon

    Le conglomérat électronique Panasonic est la dernière grande entreprise japonaise à annoncer une semaine de travail de quatre jours aux employés intéressés. « Nous devons soutenir le bien-être de nos employés« , a déclaré le PDG de Panasonic, Yuki Kusumi, aux investisseurs

le Coin ESS