Les pays développés gèrent mieux leurs émissions de CO2

  • Publié le: jeudi 7 avril 2016

Le Commissariat Général du Développement Durable vient de publier son étude sur les émissions de CO2 à l’échelle mondiale en 2014. Le bilan montre que ces émissions se sont à peu près stabilisées.

Depuis 1990, les émissions de CO2 ont augmenté de 58% sur toute la planète. Une hausse qui a entraîné un certains nombre de dérèglements climatiques et de problèmes de santé pour la population mondiale. Mais le rapport de 2016 démontre que la tendance est sur le point de changer. En 2014, les émissions de C02 n’ont augmenté que de 0,5%. Ce chiffre est bien en-dessous de l’augmentation moyenne de 2,5 que les experts observent depuis 2000.

Dans le détail, la bonne nouvelle mise en lumière par le rapport, c’est que les pays développés font davantage attention à leurs émissions de gaz à effet de serre. Les politiques écologiques et les normes mises en place s’avèrent payantes puisque leurs émissions diminuent en moyenne de 1,9%. En revanche, ce sont les pays en développement qui ont du mal à faire face à cet enjeu. Leurs émissions augmentent en moyenne de 2,2% et sont largement dues à leur industrialisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Prada renforce sa stratégie RSE avec un conseil consultatif

    La marque de luxe italienne Prada a annoncé qu’elle allait se doter d’un nouvel organe RSE en interne. Ce futur conseil consultatif devra piloter des initiatives pour assurer une meilleure représentation de la diversité au sein de l’entreprise et dans

le Coin ESS

  • Les frigos solidaires ont trouvé leur place

    En l’espace d’un an seulement, le concept des frigos solidaires a séduit les français. On en compte déjà une vingtaine sur l’ensemble du territoire. Et leur nombre va encore augmenter dans les prochains mois. Tout est parti d’une idée simple.