Voitures électriques : Total veut un réseau de bornes de recharge

  • Publié le: mardi 7 février 2017

Les voitures électriques focalisent l’attention du secteur automobile mais aussi de l’industrie pétro-chimique qui ne veut pas manquer la vague verte. Avec à peine 1% de véhicules électriques aujourd’hui dans le parc automobile mondial, le marché n’est pas encore très avancé, mais Total envisage déjà de développer un réseau de bornes de recharge.

Déployer des bornes de recharge pour voitures électriques, c’est l’annonce qu’a fait la semaine dernière le PDG de Total, Patrick Pouyanné. Le groupe veut équiper ses 300 stations services ouvertes dans l’hexagone avec ce type de bornes afin de fournir un service indispensable aux automobilistes qui ont fait ou feront le choix de la voiture électrique. Pour l’instant, ils ne sont pas nombreux, mais les voitures électriques pourraient se développer plus vite que prévu, surtout avec un marché de l’automobile en pleine mutation. Selon certains think tanks, les véhicules électriques pourraient représenter 35% du marché d’ici 2035.

Total veut donc prendre de l’avance et se préparer à surfer sur la vague d’énergie verte avant qu’elle n’atteigne la France. Pour le groupe, il s’agit d’une stratégie cruciale puisque la part du pétrole dans la consommation des transports tend à diminuer dans les décennies à venir. Pour l’instant, le projet reste encore vague puisque Total n’a pas annoncé le montant du budget alloué à ces travaux ni de date d’ouverte pour ce nouveau réseau de bornes de recharge. Patrick Pouyanné a tout de même signalé qu’il espérait que son groupe reçoive le soutien des constructeurs automobiles français pour ce projet ambitieux. Il est vrai qu’un meilleur réseau de bornes de recharge serait un argument de réassurance auprès des clients qui hésitent devant l’achat d’une voiture électrique : souvent, c’est la question de l’autonomie qui inquiète les consommateurs. Avec les bornes de recharge, Total et les constructeurs ont un intérêt économique en commun qui peut permettre au projet de voir le jour dans les prochaines années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

le Coin ESS

  • Emmaüs lutte contre le gaspillage vestimentaire

    L’association Emmaüs relance le débat autour de l’économie solidaire appliquée à la grande distribution : elle a décidé de militer en faveur de la mise en place d’une loi pour lutter contre le gaspillage vestimentaire. Son objectif : demander aux