Création d’un conseil de développement durable interdépartemental

  • Publié le: mercredi 6 avril 2016

Les départements des Yvelines (78) et des Hauts-de-Seine (92) ont décidé de s’unir pour créer un conseil de développement durable commun. En mettant leurs ressources en commun, les départements veulent répondre plus efficacement aux problématiques écologiques qu’ils rencontrent.

C’est une initiative inédite : les deux départements parisiens ont décidé de s’unir en créant une institution commune qui aura pour tâche de gérer leur stratégie de développement durable. Les deux présidents des conseils départements, Patrick Devedjian pour les Hauts-de-Seine et Pierre Bédier pour les Yvelines, sont tous les deux tombés d’accord sur la nécessité de mettre en commun leurs ressources. Le programme de ce nouveau conseil interdépartemental du développement durable est d’ailleurs chargé. Il aura, entre autre, la charge d’organiser les transports et de mettre en place la coopération des différents services pour la mise en œuvre de la nouvelle stratégie écologique. Surtout, il lui faudra faire face aux nombreux enjeux liés à la pollution de la Seine.

Hier matin, les deux présidents ont inauguré conjointement une première réunion de travail qui se tenait à Nanterre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • RSE et développement durable : AGS s’engage

    AGS s’engage depuis de nombreuses années en faveur de la responsabilité sociale et du développement durable. Le groupe familial, spécialisé dans les déménagements internationaux, est signataire depuis 2009 du Pacte Mondial des Nations Unies (Global Compact), un texte promouvant la

le Coin ESS

  • Les alternatives au Black Friday s’organisent

    Le secteur du commerce prépare le Black Friday. Vendredi 23 novembre, cette journée de promotions générales aura lieu sur le web et dans les magasins physiques. Plutôt que de surfer sur cette tendance, quelques entreprises en profitent pour mettre sur