En 2021, Apple modifiera les primes des dirigeants en fonction des valeurs environnementales

  • Publié le: mercredi 6 janvier 2021

Apple a annoncé son ambition de modifier les primes des dirigeants en fonction du respect des valeurs sociales et environnementales de l’entreprise.

Le fabricant d’iPhone n’a pas précisé le processus d’évaluation des progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de la société, notamment en ce qui concerne que la suppression du carbone de sa chaîne d’approvisionnement.

Apple répertorie six grandes pratiques sociales et environnementales telles que l’utilisation de matériaux recyclés dans ses produits, la diversité et l’inclusion au sein de sa main-d’œuvre et la confidentialité et la sécurité de ses appareils.

Une variable de plus ou moins 10 %

« À partir de 2021, un suivi des pratiques environnementales, sociales et de bonne gouvernance basé sur les valeurs Apple et des initiatives communautaires clés sera intégré à notre programme annuel de primes », indique le document.

Apple a déclaré cependant que ses exigences en termes de performance, ses objectifs et ses versements maximaux de primes aux dirigeants ne changeraient pas. Mais le comité de rémunération de son conseil d’administration utilisera le nouveau programme pour augmenter ou réduire les paiements de bonus jusqu’à 10 %.

Le dossier ne détaillait pas comment le comité évaluerait les dirigeants en fonction des progrès accomplis pour atteindre les objectifs annoncés publiquement par Apple concernant ses valeurs ESG.

En juillet, Apple a annoncé son intention de supprimer les émissions de carbone de l’ensemble de son activité, y compris ses produits et sa chaîne d’approvisionnement tentaculaire, d’ici 2030.

À l’époque, la société avait déclaré qu’elle visait à atteindre 75% de l’objectif en réduisant les émissions, les 25 autres % provenant de projets d’élimination du carbone ou de compensation tels que la plantation d’arbres et la restauration des habitats.

Une juste rémunération pour tous

Apple a indiqué vouloir s’attaquer à la réduction de la rémunération des dirigeants par rapport à la rémunération médiane des employés chez Apple. La rémunération de 14,8 millions de dollars du directeur général Tim Cook en 2020 était 256 fois supérieure à la rémunération médiane d’Apple, qui est de 57 783 dollars.

« La rémunération croissante des dirigeants américains n’est ni responsable pour la société, ni durable pour l’économie, en particulier dans le contexte de la crise pandémique actuelle. La réduction des ratios de rémunération devrait être incluse dans les principes du programme de rémunération de la haute direction », indique la proposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Au Portugal, les livreurs de repas seront désormais salariés

    Le Portugal oblige désormais les plates-formes de commandes de repas en ligne telles qu’Uber et Glovo à proposer à certains de leurs livreurs des contrats et des avantages formels, devenant ainsi le dernier pays européen à s’attaquer cette économie très

le Coin ESS