Italie : les déchets toxiques mettent en péril la santé publique

  • Publié le: mercredi 6 janvier 2016

Si la question de l’enfouissement des déchets toxiques est un problème écologique, c’est aussi un véritable enjeu de santé publique. A ce titre, le constat en Italie est accablant : un rapport dévoilé en décembre dernier démontre les graves conséquences de l’enfouissement de déchets toxiques sur la population de la région napolitaine.

Les habitants de la région de Naples y sont habitués depuis des années : l’enfouissement ou la combustion des déchets toxiques est monnaie courante. Mais de telles pratiques ne sont pas sans conséquence sur l’environnement et les êtres humains qui vivent à proximité. Le rapport qui a été remis au Parlement italien est clair : il y a bien un lien entre la gestion des déchets toxiques et le taux anormalement élevé de maladies graves et de décès dans la région de Naples. Et cette contamination de l’air se ressent au niveau des statistiques de santé. A titre d’exemple, le nombre de maladies liées à des problèmes respiratoires est supérieur de 6% au reste de l’Italie. Le nombre d’enfants atteints de cancer est lui aussi plus élevé que la moyenne nationale. Avec la publication de ces informations, les riverains attendent désormais de voir ce que le Parlement compte faire pour remédier à la situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le Coin RSE

  • Ecotable, le nouveau label des restaurants éco-responsables

    Calqué sur le système des étoiles du Guide Michelin, Ecotable lance le lundi 14 janvier une classification des restaurants et distingue la mise en place d’une démarche éco-responsable.  Partant du constat que seuls 1,3% des restaurants en France servent des

le Coin ESS

  • Bientôt la location de meubles chez IKEA ?

    Le géant suédois du meuble Ikea souhaite expérimenter la location et le rachat de mobilier afin de répondre aux exigences des clients en matière de développement durable. Cela permettrait également à Ikea de traiter les meubles usagés de manière durable.